Son avion a 72 heures de retard, elle remercie chaleureusement la compagnie

Humeur

Voici un peu de douceur dans ce monde de brutes : le site de compensation de retards aériens Claim Flights nous a fait parvenir une histoire romantique à souhait. J'en suis encore tout retourné.Au début du mois, une jeune étudiante britannique du nom de Kate Spalding arrive à  Newark pour prendre un avion de British Airways à destination de son pays. Sans explication et juste une heure avant le décollage, elle apprend que son vol est reporté de 24 heures. Le lendemain quand elle arrive à l'enregistrement, elle découvre que son vol est à nouveau reporté, de 48 heures cette fois… Mais plutôt que d'aller râler sur les réseaux sociaux, elle écrit cette jolie lettre à British Airways dont voici en gros la substance :
"Cher British Airways, grâce aux problèmes techniques, et aux vols retardés ce week-end, j'ai pu passer deux jours et nuits supplémentaires avec mon fiancé. Nous nous sommes vu offrir tous nos repas et avons reçu une magnifique chambre d'hôtel à Manhattan. Grâce à British Airways, nous avons mangé une pizza au pepperoni sous l'Empire State Building. Nous avons eu nos photos prises au Times Square en compagnie d'Elmo, Iron Man ou encore Olaf. Nous avons exploré le métro, emprunté les taxis jaunes, et visité le mémorial du World Trade Center. Nous avons vu Madison Square Garden, le seul et unique Nintendo Store et le gigantesque Macy's. Grâce à British Airways, nous avons eu une aventure dont nous nous rappellerons toute notre vie… Merci de nous avoir donné l'opportunité d'une vie et de vous être si bien occupé de nous. Je suis impatiente de pouvoir voler de nouveau avec vous".
Après un témoignage aussi bouleversant (surtout la pizza au pepperoni sous l'Empire State Building), on se demande pourquoi les compagnies cherchent encore à être à l'heure !
 

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *