Tourisme sexuel : une polémique enfle…

Humeur
Hamat Bah, ministre du Tourisme de Gambie.

L’économie de la Gambie, le plus petit pays d’Afrique continentale enclavé dans le Sénégal, est dominée par l’agriculture, la pêche et le tourisme. Eh bien figurez-vous que ce pays est à l’origine d’un petit scandale diplomatique…

« Si vous voulez une destination sexuelle, vous allez en Thaïlande »

C’est Hamat Bah, le ministre gambien du Tourisme de l’actuel président Adama Barrow, qui, lors d’une interview en janvier dernier, a mis le feu aux poudres en déclarant : “Nous ne sommes pas une destination de sexe. Si vous voulez une destination sexuelle, vous allez en Thaïlande”. Cette déclaration n’a bien évidemment pas plu aux autorités thaïlandaises.

L’ambassadeur de Thaïlande à Dakar qui couvre également Banjul a écrit au  gouvernement gambien pour protester.

Et Veera Rojpojchanarat, la ministre thaïlandaise de la Culture, a déclaré : “La Thaïlande s’est beaucoup améliorée dans ce dossier. Après que le ministère de la Culture a travaillé à la moralisation de notre peuple, les choses se sont beaucoup améliorées”.

A Bangkok, le gouvernement thaïlandais a réclamé des éclaircissements aux autorités de Banjul. A ce jour, le gouvernement gambien n’a toujours pas répondu… C’est bien là que le Bah blesse.

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *