Trois vaches décèdent après avoir été heurtées par un TGV

Humeur

En Côte-d’Or, le TGV Mulhouse-Paris a heurté un troupeau de vaches quelques heures avant le Nouvel an, obligeant les voyageurs à faire une halte de deux heures dans une gare.

Le TGV, attendu à Paris le 31 décembre à 20h35, a heurté le troupeau vers 19h25 à Darcey, à proximité de Venarey-Les Laumes. Le train dont le nez a été fortement endommagé a continué son trajet au ralenti jusqu’à la gare des Laumes-Alésia.

À lire aussi

Trois vaches sont mortes dans l’accident, dont une a dû être euthanasiée par un vétérinaire.

La SNCF a rappelé  « aux propriétaires d’animaux d’élevage que leur responsabilité est susceptible d’être engagée en cas d’incident avec des animaux en divagation sur les voies ferrées ». Ils risquent une amende salée, pas facile à digérer en ces périodes de vaches maigres.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *