Un Américain traverse la Manche suspendu à des ballons

Humeur

Un Américain a réussi la traversée de la Manche accroché à une grappe de ballons multicolores. Saluons le noble exploit qui ouvre de nouvelles perspectives de développement au transport aérien aujourd'hui tristement embourbé dans de sombres histoires de volcans, de CO2 ou de kérosène hors de prix. Notre homme a quitté vendredi dernier Ashford dans le Kent pour atterrir environ quatre heures plus tard du côté de Dunkerque, de l'autre côté de la Manche. Il a parcouru au total 100 kilomètres suspendu à 55 ballons d'hélium. L'audacieux pilote s'est sûrement inspiré du récent dessin animé "Up" où l'on voit un grand-père et un gamin faire voler une maison grâce à des ballons. Le vol s'est très bien passé, a t-il expliqué, hormis quelques inquiétudes à l'atterrissage à cause des lignes électriques. Ben voyons. Cette histoire est peut-être bidon, mais dans un cas comme dans l'autre et comme me l'a finement soufflé un de mes sympathiques confrères : "il est gonflé le mec !"

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *