Un campeur se réveille dans la gueule d’un ours

Dans le Colorado, un campeur a eu une drôle de frayeur à son réveil : sa tête était enserrée entre les crocs d’un ours brun qui le traînait au sol.

Le jeune homme de 19 ans, instructeur en techniques de survie dans un ranch, a décrit « l’immense douleur » ressentie lorsque l’ours « écrasait » son crâne dimanche matin. L’animal l’a traîné sur environ quatre mètres au sol avant que d’autres campeurs ne le fassent lâcher sa proie en l’effrayant. « Le craquement que j’entendais, je pense, c’était les dents qui grattaient sur le crâne dans lequel il mordait », a confié le jeune homme à la presse locale. Heureusement pour lui, le touriste s’en est tiré avec neuf points de suture seulement.

Quant à l’ours il a raté son coup. Il devrait pourtant le savoir, il ne faut jamais vendre la peau du touriste avant de l’avoir tué….

Publié par Nicolas Barbéry

Rédacteur en chef - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *