Un commandant italien quitte en dernier un navire en détresse

Humeur

Argilio Giacomazzi, commandant du Norman Atlantic, a été le dernier à quitter le navire en détresse. Ca ne manque pas de panache si l'on se souvient de l'attitude du capitaine Francesco Schettino alors que Costa Concordia sombrait.Pour les médias italiens, Argilio Giacomazzi est un héros. Il lui aura suffit pour obtenir ce statut de respecter les traditions maritimes en quittant en dernier le Norman Atlantic en proie à un incendie. Il est toutefois dans le collimateur de la justice italienne alors qu'il a eu au moins le mérite de ne pas se comporter comme son compatriote, Francesco Schettino, qui avait laissé à leur triste sort des passagers du Costa Concordia. Ne nous inquiétons pas trop pour lui : le capitaine sans remords a dispensé cet été dans une université pendant près de deux heures une leçon de…"gestion de la panique".

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *