Un pilote de Ryanair propose une hôtesse pour remplacer son PDG

Humeur

Michael O'Leary, le PDG de la compagnie Ryanair, a le chic pour les annonces fracassantes. Après avoir envisagé de faire payer les toilettes ou de laisser les passagers debout, il a proposé que l'on supprime l'un des deux pilotes qui ne sert à rien car l'avion vole grâce aux ordinateurs. Il a ensuite ajouté qu'en cas de problème il suffisait de former une hôtesse qui pourrait prendre les commandes de l'avion…Evidemment, ça a fait beaucoup rire tout le monde. Un pilote a écrit au Times pour proposer que la low cost "remplace le PDG par un membre stagiaire de l'équipage de cabine, gagnant actuellement 13.200 euros net à l'année". Interrogé sur ce sujet, le porte parole de la compagnie a rétorqué : "Après tout, si nous pouvons former notre personnel de cabine à faire atterrir l'avion, il ne devrait pas y avoir de problème à les former au job" de PDG. Reste un point obscur : si les hôtesses deviennent pilote ou PDG, qui va servir les plateaux repas et faire le ménage ? Michael O'Leary ? Qu'est ce qu'on rigole chez Ryanair !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Je ne vois pas en quoi le fait d’être (ou pas ) une hôtesse de l’air (et donc ici une femme) est incompatible avec une formation au pilotage…et est donc si hilarant !

  2. Il me semblait que le Quotidien du Tourisme devait refléter la profession et le quotidien des agences de voyages. Or, nombreux sont les articles publiés à propos des compagnies low cost, qui ne représente qu’une part insignifiante du boulot en agv…
    J’aurais préféré qu’on me parle des nouveautés des grandes compagnies aériennes, des nouveaux hôtels, ou encore du fonctionnement d’un to… et pourquoi na pas parler plus souvent des destinations que nous vendons chaque jour ?
    Que vous (et nous) apporte d’en rajouter une couche à chaque fois que Ryanair fait parler d’elle? Dois je vous rappeler ce que pense son PDG des agents de voyage?
    Or, qui sont vos clients ? O Leary est-il abonné au QDT ?

    Très sincèrement, cela devient lassant…

    Reponse de la rédaction :
    Le Quotidien du Tourisme évoque régulièrement dans ses colonnes l’actualité de Ryanair, parfois pour nourrir ses billets d’humeur, mais aussi, parce qu’il est difficile d’écarter d’un trait de plume l’une des premières compagnies européennes. Il ne vous a d’ailleurs sans doute pas échappé que nous avons relaté le procès perdu par cette compagnie contre une agence de voyages espagnole. Par ailleurs, notre édition électronique traite de l’actualité immédiate des professionnels du tourisme. L’édition « papier » travaille à vous aider à mieux connaitre les fonctionnements d’un TO ou vous apporter des éclairages sur les destinations que vous vendez chaque jour.

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *