Une croisière pas très courante

Humeur

L’Oasis of The Seas (Royal Caribbean International) a dû la semaine dernière écourter sa croisière dans les Caraïbes. En cause une épidémie de gastro-entérite qui a touché près de 500 passagers.

 

À lire aussi
C’est abusé !
13 septembre 2019
C’est gonflé !
27 août 2019

 

C’est au bout de trois jours que les premiers croisiéristes parmi lesquels quelques Français ont commencé à ressentir les symptômes de la gastro. Alors que la Jamaïque refuse que l’Oasis of The Seas accoste, le navire se dirige vers l’île de Cozumel au Mexique. Malheureusement le nombre de personnes en proie à des vomissements et des diarrhées ne cesse d’augmenter. Certains doivent être confinés dans leur cabine. Le pic est atteint avec 475 passagers et membres d’équipage touchés. Certains ironisent en parlant d’une nouvelle croisière jaune. Sauf que celle-là ne fait pas rire grand monde. Les excursions à Cozumel et à Cuba sont annulées. La compagnie rentre au bercail – Orlando en Floride – un jour plus tôt que prévu. Elle annonce vouloir rembourser l’intégralité des voyageurs, malades ou pas. Une décision sage pour une croisière qui ne restera pas dans les annales.

Publié par David Savary

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *