Voyage à Saint-Barth

Humeur

C’est une drôle d’anecdote que nous a livré le quotidien La Montagne. Mercredi 6 décembre, une maman d’un petit garçon dans une école élémentaire du Puy-de-Dôme est venue voir la maîtresse. Elle lui a annoncé l’absence de son fils et a formulé une requête plutôt inattendue.

 

En cette période précédant les vacances scolaires, des enfants –surtout les plus jeunes- qui s’absentent pour un long moment voire une semaine, les professeurs ont l’habitude. Ça s’appelle pudiquement des vacances anticipées. Parce que vous savez ce que c’est, vu les tarifs des billets d’avion et des tour-opérateurs à quelques jours près, ce serait dommage de ne pas optimiser son budget, hein?

 

Alors, ce petit Auvergnat, vers quelle jolie contrée ensoleillée allait-il s’envoler ? Allez, devinez, pour quelle île exotique allait-il rater quelques jours d’enseignement ? Vous n’y êtes pas du tout. Si l’enfant n’est pas allé en classe cette semaine, c’est pour cause de « deuil ». Ben oui, quoi, les parents sont fans de Johnny Hallyday! Bon, pour l’année prochaine, la maîtresse devrait peut-être regarder les tarifs sur Saint-Barthélémy.

Publié par Myriam Abergel

Journaliste - Le Quotidien du TourismeMe contacter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *