10 000 baby-sitters proposent leurs services de garde d’enfants…bénévolement

i-tourisme

Quel bel élan de solidarité face au Coronavirus : près de 10 000 baby-sitters proposent leurs services de garde d’enfants bénévolement via l’application Yoopies.

Les risques liés au Coronavirus ont permis à de nombreuses nouvelles plateformes de se mettre en place. Elles favorisent, notamment, à de nouvelles solidarités de s’exprimer dans un contexte particulièrement difficile. Ainsi la plateforme Yoopies s’illustre avec la possibilité qu’elle offre : d’effectuer des gardes d’enfant, ce qui permet à de nombreux actifs de pouvoir travailler et à des soignants de mieux pouvoir effectuer leur mission. Yoopies a ainsi décuplé ses commandes en quelques jours seulement.

Après l’appel lancé vendredi dernier par Yoopies face à la crise qui touche le monde entier, de nombreux utilisateurs (assistantes maternelles, étudiants, particuliers, personnel de crèche, etc) ont contacté le service client de la plateforme pour pouvoir proposer leur service de garde bénévolement. Face à cet élan de solidarité, Yoopies a lancé la fonctionnalité « Bénévole face à la crise du coronavirus ». Concrètement, chaque intervenant a reçu un mail leur demandant s’ils souhaitent proposer leurs services bénévolement. En quelques heures, près de 10 000 personnes ont répondu favorablement à l’appel. Cette fonctionnalité permettra aux parents d’identifier via un filtre de recherche, celles et ceux qui acceptent de garder des enfants sans rémunération.

Une mobilisation intense

Cette mobilisation sera particulièrement appréciée vue le contexte actuel comme l’explique Benjamin Suchar, fondateur de Yoopies : « Face à la crise actuelle, Yoopies reste mobilisé partout en Europe pour assurer la garde d’enfants de nos concitoyens, particulièrement ceux du personnel hospitalier. Je me félicite des élans de solidarité de notre communauté : des dizaines de milliers de baby-sitters ont répondu à notre appel et proposent leurs services gratuitement, je mesure leurs efforts et je tiens à les remercier chaleureusement. J’invite toutes les personnes ayant des compétences en garde d’enfants et disponibles à le faire savoir sur notre plateforme. Nos équipes travaillent d’arrache-pied pour permettre aux parents qui ne peuvent pas faire autrement de continuer à travailler ».

La première plateforme de garde en Europe

La plateforme Yoopies s’impose rapidement comme la première de garde d’enfants en Europe. Basée à Paris et présente dans 16 pays, la start up a étendu ses activités à la garde d’animaux, au soutien scolaire, à l’aide aux seniors ou encore au ménage. En s’appuyant sur la recommandation sociale et forte de plus de 3 millions de membres, Yoopies permet à ses clients de choisir les intervenants en toute confiance. Il propose également une offre « corporate, YoopiesAtWork », qui permet à plus de 100 entreprises clientes d’améliorer l’équilibre vie privée-vie professionnelle de leurs collaborateurs.

Afin de pouvoir assurer un moyen aux travailleurs indispensables par ces temps de crise, la garde d’enfants gratuite permet à ces personnes d’aller travailler le cœur tranquille.

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *