A Dijon, la carte de paiement sans contact devient un titre de transport

i-tourisme

Pour la première fois en France, une métropole a transformé la carte de paiement sans contact en titre de transport. Cette nouveauté n’a pas eu lieu (pour une fois) à Paris, mais à Dijon. La tendance de l’Open Payment est officiellement lancée.

 

C’était une des nombreuses promesses faites au franciliens : la dématérialisation des titres de transports. Cependant, selon le STIF (devenu IDF Mobilité), il faudra encore attendre un peu avant de voir les tickets de métro et les pass Navigo devenir obsolètes.

A Dijon, et pour la première fois en France, la ville s’est associée avec Keolis, la Caisse d’Epargne, Visa et Worldline pour offrir la possibilité aux usagers des transports en commun d’utiliser leur carte de paiement sans contact pour valider leur titre de transport. Un système mis en place sur 2 lignes de tram qui permet d’éviter les files d’attentes lors des rechargements. Par ailleurs, les justificatifs de papiers ne seront plus nécessaires et l’usager aura la possibilité de recharger son abonnement directement sur son mobile. « Avec ce nouveau projet, nous contribuons à optimiser l’expérience de mobilité du quotidien des habitants de l’agglomération comme de ses nombreux visiteurs », précise Frédéric Baverez, Directeur Exécutif France de Keolis. Ce à quoi François Rebsamen, maire de la ville et Président de Dijon Métropole ajoute, « Être une métropole aujourd’hui, c’est offrir plus d’efficacité pour le service public et de cohérence d’action sur un même territoire ».

 

Ce projet a été financé par Dijon métropole à hauteur de 400 000 euros et par la Caisse d’Épargne Bourgogne Franche-Comté et Visa, qui contribue à sa promotion à hauteur de 200 000 euros. L’expérimentation sera étendue aux lignes de bus en septembre. Pour le moment, ce système ne permet pas la validation de titres multiples pour les familles.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.