ADP : la reconnaissance faciale mise en place en juillet

i-tourisme

Les aéroports de Paris annoncent mettre en service un système de reconnaissance faciale à partir de juillet 2018. Après avoir rencontré de nombreux dysfonctionnements, il permettra de contrôler les passagers en 10 secondes. 

 

Fini les interminables files d’attentes dans les aéroports parisiens ? Si en tout cas ce qu’espèrent les dirigeants du groupe ADP en lançant, pour de bon cette fois, le système de reconnaissance faciale de Gemalto qui permet de contrôler un passager en 10 secondes seulement. Selon Edward Arkwright, directeur général,  » le premier sas devrait être opérationnel le 18 juillet ». 

Le système fonctionne via un recoupement entre la photo du passeport et le visage du passager. Après des tests peu concluants et plusieurs dysfonctionnements, le groupe ADP avait décidé d’arrêter les premières expérimentations. 

 

La technologie de la reconnaissance faciale est compatible avec environ 40% des passeports européens biométriques. Cependant, si le système n’est pas prêt à temps, ADP prévoit la mise en place des appareil Parafe en mode « dégradé » avec du personnel au sol pour compenser d’éventuels dysfonctionnements. 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *