Au Salon Mondial du Tourisme 2019, des pistes de réflexion pour repenser la filière

i-tourisme

Du 14 au 17 mars, tous les acteurs du tourisme se donnent rendez-vous au parc des Expositions de Paris pour réfléchir à l’avenir de la filière, notamment en terme digital. 

 

Le salon mondial du tourisme à Paris, c’est près de 500 destinations représentées, internationale comme régionale, sur 11 000 m² d’espace d’exposition. La 44e édition s’étale  du 14 au 17 mars et s’apprête à accueillir plus de visiteurs que l’an dernier, autour de 100 000 personnes. 

 

Durant quatre jours, la planète tourisme s’est donnée rendez-vous pour réfléchir à l’avenir du secteur, partagé entre tourisme de masse et protection de l’environnement. Pour les touristes comme les professionnels, cet événement est l’occasion de trouver des alternatives de voyages intelligentes.

La “renaissance” du tourisme passe d’ailleurs avant tout par le digital et les innovations, bien représentées durant ce salon. Le pôle thématique “Tendances et innovations” rassemble les dernières nouveautés technologiques : applications, guides interactifs, services pour les voyageurs…

 

Parmi les solutions digitales présentées, une grande majorité d’entre elles intègrent une dimension éco-responsable ou durable. C’est le cas de Tooki, un city guide 3.0 pour limiter son impact écologique lors de ses voyages ou Globe Dreamers, une plateforme de communication et de financement de projets de voyage humanisants. 

 

De quoi donner quelques idées aux 4% des Franciliens encore peu sensibles à la dimension écologique selon une enquête réalisée par le Salon mondial du tourisme auprès de son public.  

 

Quelques autres chiffres sur les Franciliens et leurs habitudes de vacances :

 

  • Les Franciliens partent accompagnés : en couple (54%), en famille (32%) ou entre amis (15%)
  • 45% des répondants partiront deux semaines
  • 52% n’ont pas encore choisi leur date de départ
  • 17% privilégient cependant le mois de septembre 14% le mois d’août, 8% le mois de juin et 9% le mois de juillet
  • 69% privilégient l’étranger et 31% la France
  • La région Sud-Provence-Alpes-Côtes d’Azur est la plus plébiscitée

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *