Bientôt la fin des locations Airbnb à Paris ?

i-tourisme

Ian Brossat, adjoint au logement à la mairie de Paris, souhaite en finir définitivement avec Airbnb. Sa proposition : interdire les locations des logements entiers dans les 4 premiers arrondissements de la capitale. 

 

Après avoir limité la durée de location annuelle pour les appartements Airbnb dans les 4 premiers arrondissements de Paris, Ian Brossat souhaite aujourd’hui interdire les locations dans le centre-ville. « Aujourd’hui, nous ne sommes plus dans la culture du partage mais dans l’économie de prédation, dénonce l’élu. La plupart des propriétaires louent désormais des logements entiers au lieu d’une simple chambre. Et surtout, de plus en plus de professionnels achètent des appartements, voire des immeubles entiers, pour les transformer en machines à cash. »

 

L’adjoint demande en effet que des mesures radicales soient prises par la mairie pour interdire de façon radicale les locations de logements entiers. « Dans les Ier, IIe, IIIe et IVe arrondissements, 26% des logements n’abritent plus de Parisiens, cela doit nous poser question », ajoute Ian Brossat. Une tendance qui aggrave la crise des logements dans la capitale et accélère l’explosion des locations illégales.

« De plus en plus de professionnels achètent des appartements, voire des immeubles entiers, pour les transformer en machine à cash. En 5 ans, le nombre de logements perdus se chiffre à plus de 20 000 » conclut-il.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions (2)

  1. Et on espère la fin tout simplement. Airbnb est un fléau que les politiques ne veulent pas étudier de prêt. Catastrophe pour la population locale qui ne peut plus se loger, évasion fiscale gigantesque à tous les niveaux (dans les pays comme en Grèce une énorme majorité de propriétaires ne déclarent rien et Airbnb refuse de communiquer quoi que ce soit aux autorités fiscales), hyper fréquentation touristique dans des lieux qui n’ont pas les infrastructures adéquates : embouteillage, pollution, insatisfaction de la clientèle traditionnelle.

  2. je ne suis pas souvent d’accord avec ian brossat(communiste)mais là je dis oui à ce qu’il préconise : airbnb est un fléau dans toutes les grandes villes du monde car celà fait monter les loyers et empêche les citadins de pouvoir louer à un tarif normal pour celà il y a le centre des impôts pour savoir qui paie la taxe foncière donc les propriètaires à paris et en France,il faut faire une chasse aux propriétaires qui louent par airbnb principalement des logements entiers celà veut dire qu’ils ont un autre logement

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.