Blue Valet : le premier voiturier pour aéroports

i-tourisme
blue vallet

Découvrez les trois start-up présélectionnées par EDV Ile-de-France, Amadeus et le Welcome City Lab pour le concours « Start-up / Agences de voyage : ensemble pour gagner »

 

Blue Valet : présente une offre innovante de parking VIP avec valet que les agences peuvent proposer à leurs clients affaires

 

Fluo : un comparateur d’assurances « online » leur permettant d’apporter de vérifier en 3 clics le niveau de couverture d’une assurance voyages.

 

Easyloisirs : propose des services de réservation d’offres de loisir autrefois inaccessible.

Blue Valet

Blue Valet est une offre ‘’voiturier’’ mais pour aéroport. Le véhicule est pris en charge par un chauffeur qui va le stationner dans un parking sécurisé. Résultat : Un service incomparable, un gain de temps et une économie significative par rapport aux parkings habituels des aéroports.

 

Interview de Benoît Ricard  le fondateur de Blue Valet.

 

i-tourisme : Vous avez lancé en juin 2015 une solution innovante qui propose un service équivalent à celle d’un voiturier, sauf que c’est pour un aéroport. Comment ça marche ?

 

Benoît Ricard : Comme vous le dites, c’est équivalent à service de voiturier sauf qu’il est digitalisé. Un chauffeur vous attend au dépose minute. Il prend en charge votre voiture pour aller la garer dans un parking sécurisé.

 

i-tourisme : Quelle est la valeur ajoutée pour l’agence de voyages ?

 

Benoît Ricard : Le bénéfice premier c’est le service. Les études nous apprennent que l’arrivée dans un aéroport est un facteur de stress pour un voyageur sur deux y compris pour les déplacements d’affaires. Notre solution apporte un confort indéniable et elle fait gagner du temps. C’est un service door to door, avec zéro stress. Le deuxième bénéfice c’est qu’il est plus économique.

 

i-tourisme : Vous pouvez développer ?

 

Benoît Ricard : Les clients vont économiser entre 30% et 60% du coût d’un parking. Par exemple, si vous stationnez une semaine à Roissy, cela va vous coûter 150 euros. Avec Blue Valet, on ne dépasse pas les 85 euros. En plus, le véhicule est stationné dans un parking sécurisé.

 

i-tourisme : Et pour le retour ?

 

Benoît Ricard : C’est pareil, notre chauffeur va attendre votre client à son arrivée. Mais nous pouvons aussi prendre en charge le véhicule à l’aéroport s’il prend l’avion et l’attendre à la gare s’il revient par le train. Nous desservons les 8 aéroports principaux en France et leurs gares respectives.

 

i-tourisme : Et s’il y a un problème, par exemple une dégradation du véhicule ?

 

Benoît Ricard : Nous avons souscrit à une assurance complémentaire avec Gan, à notre charge, qui est valable dans toutes les situations. S’il y a eu vandalisation ou un litige avec le véhicule, le client n’a pas besoin de faire jouer sa propre assurance, c’est la nôtre qui est activée.

 

i-tourisme : Quel sont vos concurrents ?

 

Benoît Ricard : En concurrence directe nous avons Ector, un service de voituriers en gares et aéroports et de façon indirecte avec les VTC, les taxis, etc.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *