Booking teste la rétrocession H+24

i-tourisme

Booking teste actuellement une nouvelle fonctionnalité qui consiste à conserver momentanément les chambres annulées afin de les revendre en moins de 24h.

 

La plateforme de réservation hôtelière teste dans plusieurs pays (hors France) la rétrocession H+24. Le concept : lors d’une annulation de réservation, Booking garde la chambre dans sa base de données durant 24h afin de la revendre à un autre client. Passé 24h, la réservation est annulée et la chambre restituée à l’hôtel. Cette nouvelle fonctionnalité sera disponible pour les tarifs flexibles et les séjours de 7 nuits maximum.

 

Pour Vanessa Heydorff, directrice France, Espagne et Portugal Booking.com, « l’objectif est d’aider nos partenaires hébergeurs à optimiser leur coefficient de remplissage, et à baisser leur taux d’annulation. » Pour le moment, la France n’est pas concernée pas cette expérimentation.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *