Cozycozy.com, le moteur qui veut révolutionner la recherche d’hébergements

i-tourisme

Déjà fondateur de Liligo.com, Pierre Bonelli lance ce nouveau moteur de recherche qui ambitionne de devenir la référence de l’hébergement de vacances.

 

Un nouvel acteur vient de débarquer sur le marché bouillonnant des locations de vacances. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce dernier se montre ambitieux. Cozycozy.com, c’est le nom de cette plateforme de locations lancée par Pierre Bonelli et plusieurs experts du secteur. Ayant déjà grandement participé au succès de Liligo.com, le co-fondateur ne cache pas sa joie : « Après plus de 2 années de Recherche et Développement, nous sommes très fiers d’offrir en avant-première au consommateur-voyageur français un service révolutionnaire : le premier moteur de recherche au monde permettant d’accéder en une seule recherche et en temps réel à toutes les solutions d’hébergements disponibles en ligne ».

 

Une seule recherche, 10 millions de logements

 

C’est effectivement de cela qu’il s’agit, puisque Bonelli et son « équipe d’experts » ont réussi à compiler des millions de logements de vacances sur une seule plateforme. Mieux, ces derniers seront disponibles en une seule recherche de l’utilisateur, qui pourra aussi filtrer, trier et comparer les résultats provenant de fameux sites de l’e-tourisme : Booking.com, Airbnb, Le Bon coin, Hotels.com, Abritel ou encore Gîtes de France et leurs hébergements seront tous disponibles sur Cozycozy.com.

 

Cette nouvelle solution, qui se veut pratique et pragmatique, a vu le jour en réponse à un besoin de clarté de la part des voyageurs. L’offre d’hébergements étant tentaculaire sur le net, il est devenu chronophage de rechercher un logements pour ses vacances. Cozycozy.com promet donc une interface ergonomique et intuitive, qui afficherait les prix finaux comprenant tous les frais à côté de chaque offre, pour conquérir les utilisateurs. A terme, le site se voit devenir une « référence mondiale » dans un secteur extrêmement concurrentiel. Pour nourrir cette ambition, la plateforme a su lever 4 millions d’euros chez des fonds d’investissements et autres « business angels ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *