FTI : les utilisateurs du nouveau site témoignent

i-tourisme

Après avoir consacré un reportage sur le nouveau site BtoB de FTI, voici deux témoignages d’utilisateurs : Bérénice Ambel, agent de voyages chez Thomas Cook et Céline Frossard, agent de voyages chez Leclerc Voyages. 

Thomas Cook 

 i-tourisme : Le métier d’agent de voyages évolue vers plus de digital. Comment dans la pratique cela se traduit-il ?

Bérénice Ambel : Nous utilisons de plus en plus les sites BtoB. On gagne du temps et on améliore nos prestations. Les particuliers mettent des heures à trouver ce que nous pouvons sortir en 5 minutes. C’est un indéniable atout pour les agences car nous devons montrer notre supériorité par rapport à internet. Le site de FTI est assez illustratif dans ce domaine. C’est le plus performant en ce moment.

 

i-tourisme : Pour quelles raisons ?

Bérénice Ambel : Il a bien évolué. Il est mieux fait et plus rapide. Il y a bien des bugs de temps en temps mais c’est assez rare. Par exemple, on valide les options indépendamment des recherches. C’est pratique. Et puis c’est un gage de fiabilité. On connaît nos produits mais pour un trip qu’on a moins l’habitude de vendre, un simple coup d’œil et vous avez les informations.

 

i-tourisme : Comment, dans la pratique, êtes-vous amené à conduire la vente ? Vous ne rentrez pas immédiatement sur le site ?

Bérénice Ambel : On échange pour commencer avec le client, en vis-à-vis ou par téléphone et ensuite on applique des filtres avant la recherche. C’est un mode de fonctionnement interactif car on peut cliquer sur pas mal d’options. On personnalise en entrant la date de départ et le nombre de jours qu’il souhaite pour ses vacances et le site fait le job. C’est génial.

 

i-tourisme : Vous utilisez le site régulièrement ?

Bérénice Ambel : Tous les jours. Nous sommes des commerçants. A nous d’accueillir nos clients dans de bonnes conditions et avec le sourire. Mais si nous ne voulons pas qu’il parte ailleurs nous devons lui répondre hyper vite. D’où l’utilisation du site FTI.

 

i-tourisme : Il vous satisfait donc ?

Bérénice Ambel : Il y a toujours des choses à améliorer, mais nous perdons plus de temps à la vente. C’est ce qu’on recherche en agence. Si nous avons besoin de travailler sur une destination plus spécifique comme par exemple les Seychelles, on passe par un autre système plus étoffé, mais  sinon avec FTI on peut aller partout.

 

 

Leclerc voyages

i-tourisme : Que pensez-vous du nouveau site d’FTI ?

Céline Frossard : Pour moi, le premier intérêt c’est de pouvoir choisir le jour de départ demandé par le client.

 

i-tourisme : Les autres BtoB ne le propose pas ?

Céline Frossard : Non, sur les autres sites, il faut rentrer les compagnies aériennes une par une. Sur le site de FTI, on peut faire une recherche générale, changer les options en quelques clics ou affiner la demande sur une compagnie particulière. On a la main.

 

i-tourisme : Je ne suis pas agent de voyages. Vous pouvez me donner un exemple ?

Céline Frossard : En 2 clics vous sélectionnez soit la pension complète, la ½ ou le all inclusive. Vous n’avez pas besoin de naviguer. Vous avez tout sur la même page. C’est un outil bien formaté pour dialoguer avec nos clients. On accède aux informations météo, on peut renseigner la température de l’eau, et si on a un doute sur une situation vous pouvez vérifier sur Google Maps.

 

i-tourisme : C’est un outil, mais à vous entendre il favorise le dialogue.

Céline Frossard : C’est certain. L’idée est de rester sur le site sans avoir besoin de nous référer à la brochure comme avec d’autres. Ne serait-ce qu’avec Tripadvisor : les clients le demandent tout le temps. Nous l’avons sur le site. C’est une information supplémentaire pour communiquer.

 

i-tourisme : Et sortir du dictat des prix ?

Céline Frossard : En jouer plutôt. Les clients nous disent avoir vu ça et ça…Nous, on va leur proposer pour 50 euros de plus la ½ pension. Ils nous disent avoir vu un vol pour le Mexique intéressant. Pour 50 euros de plus on peut obtenir un vol direct. Nous démontrons que derrière le prix sur lequel notre client s’est focalisé, il y a des alternatives, des choix, des améliorations possibles.

 

i-tourisme : Cela ne vous prend pas trop de temps ?

Céline Frossard : Au contraire, car on en gagne au départ. On peut rentrer la plage horaire plus le mois et le moteur nous sort immédiatement la semaine la plus intéressante. Le budget est tout de suite connu avant la fin de la réservation de façon à corriger si nécessaire.

 

i-tourisme : A l’inverse, vous pouvez imposer le jour de départ ?

Céline Frossard : Parfaitement et même choisir le nombre de jours de vacances souhaité par notre client : 7, 8 ou 9 jours… On peut aller jusqu’à 21 jours. C’est la même chose pour les chambres : vous pouvez adapter votre demande en fonction de la situation : couple ou famille, famille plus couple, vous pouvez réserver jusqu’à 3 chambres.

 

i-tourisme : Vous apportez un meilleur service.

Céline Frossard : C’est un ensemble. Nous passons notre temps à faire des devis. C’est très fastidieux. Avec FTI c’est magique. On gagne énormément de temps.

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *