Google My Business, outil essentiel du référencement

i-tourisme

Dans la continuité des conférences réalisées par i-tourisme en partenariat avec l’APST, le dernier sujet de discussion a abordé la solution Google My Business, qui permet aux entreprises, et notamment aux agences de voyage, d’être bien référencées sur le moteur de recherche.

 

Face à la profusion d’agences de voyages qui se développent sur le net, difficile de s’imposer dans les premiers rangs des moteurs de recherche. C’est pourtant la tâche de plusieurs solutions de référencement, telles que Google My Business, qui s’attellent à proposer à l’utilisateur les meilleures entreprises en fonction de son profil. Ainsi, comme l’affirme Nicolas Bertaux, Industry Manager Travel chez Google France, la fiche de l’entreprise sur le moteur de recherche est à remplir très consciencieusement par son propriétaire, qui doit notamment renseigner son adresse et ses horaires afin de correspondre à une demande client de plus en plus importante et personnalisée.

 

Right business in a right place

 

L’autre volet de cette fiche-entreprise Google, extrêmement important, est celui des avis clients. Ces derniers, qui sont le reflet de la qualité de votre produit, sont aussi l’un des facteurs les plus importants dans le choix du prospect. Les anciens clients savent témoigner d’eux-mêmes de l’efficacité de votre entreprise. Ainsi, les utilisateurs intéressés par votre enseigne pourront être rassurés et se rapprocher plus facilement de vous. Autre intérêt pour les agences de voyages, la possibilité sur Google My Business d’interagir avec les clients. Pour Nicolas Bertaux, un commerce local « doit faire vivre sa communauté et répondre à ses avis » : « Cela permet de montrer qu’il y a une implication de la part du commerçant, et peut générer de nouveaux dialogues et de nouvelles questions« .

 

Google My Business permet aussi aux entreprises de suivre ses performances en termes de recherche et d’engagement des utilisateurs. Le trafic généré par une agence de voyages peut être analysé, et permet de savoir d’où proviennent les clients ou les prospects intéressés par votre solution. La clarté des informations est encore plus poussée puisque l’outil permet de décortiquer le comportement de l’internaute afin de déterminer son taux d’engagement. Si cette pratique est assez peu respectueuse de la liberté personnelle, elle donne la possibilité à un commerce de contacter les personnes qui se sont montrées intéressées sur le net.

 

Travailler son image de marque

 

Autre partie non-négligeable de la fiche Google My Business, les photos. « Pour une agence de voyages, on peut imaginer des paysages de destinations qu’elle propose« , déclare Nicolas Bertaux. Si l’idée de déployer son catalogue de photos de voyage peut paraître attirant, il ne faut toutefois pas oublier que l’idée de proximité est centrale dans le dispositif. Comme pour le référencement, qui propose à l’utilisateur intéressé des commerces proches de lui, il faut que l’entreprise pense à publier des photos de sa devanture et de l’intérieur de sa boutique. Cette initiative peu chronophage permet aux clients potentiels de se sentir plus proches du commerce. Ce genre de photos est donc valorisé sur Google My Business.

 

Cependant, tout n’est pas automatique avec Google My Business. La solution est comme une plante qui peut vous rapporter gros : après avoir semé les premières informations sur votre entreprise, il faudra prendre soin d’analyser son trafic pour contacter d’éventuels prospects, et surtout, ne pas oublier d’animer sa communauté en répondant aux questions et aux avis laissés par vos anciens clients. Si tous les impératifs de la plateforme sont respectés par l’entreprise, nul doute que cette dernière saura récolter les fruits de son initiative.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *