La Commission Européenne menace Airbnb

i-tourisme

Bruxelles lance un ultimatum à Airbnb et réclame plus de transparence. La plateforme a jusqu’à fin août pour mettre ses conditions d’utilisation en conformité avec les lois européennes. Sans quoi, la Commission menace d’imposer des sanctions. 

 

Rendre ses tarifs plus transparents et mettre ses conditions d’utilisation en conformité avec le règlement européen, voici ce que demande Bruxelles à Airbnb. Selon l’exécutif européen, la plateforme n’est toujours pas en conformité avec la législation et pourrait se voir imposer des sanctions. 

Selon la Commissaire à la Consommation, Vera Jourova,  «la popularité ne peut servir d’excuse pour ne pas respecter les règles de l’UE en matière de protection des consommateurs. Les consommateurs doivent comprendre facilement ce pour quoi et combien ils sont censés payer».

 

Airbnb a désormais jusqu’à fin août pour répondre aux demandes de la Commission. Auquel cas, la plateforme pourrait faire l’objet de mesures d’exécution de la part des autorités, sans préciser leur nature.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *