La Plagne : « On ne vendra plus la montagne de la même façon »

i-tourisme

Après avoir remporté le premier prix lors des Travel d’or 2018, la Plagne continue de miser sur le digital pour (re)valoriser la destination. Interview de Thomas Saison, directeur vente & marketing de la Société d’Aménagement de la Plagne.

 

I-Tourisme : Vous avez pris la direction vente et marketing à la Société d’Aménagement de la Plagne depuis 2 ans. On a pu observer toutes les actions que vous avez entreprises dans le domaine du digital. Vous pensez que c’est explicatif du prix que vous avez reçu au Travel d’Or ?

Thomas Saison : Ce prix, c’est d’abord et avant tout grâce aux votes des internautes. Si j’ai pu apporter ma contribution, c’est surtout pour être parvenu à installer la Plagne comme une destination touristique à part entière. Lors du vote par le jury, c’est cette stratégie qui a été reconnue par les professionnels du tourisme. D’ailleurs le prix des Travel d’Or est celui de cette catégorie : la meilleure destination touristique France.

 

I-Tourisme : Vous pouvez développer ?

Thomas Saison : Mon objectif était de placer la Plagne comme une destination de vacances face aux séjours moyens ou long-courriers. J’ai mis à profit mon expérience dans le travel en sollicitant le même réseau de mon parcours professionnel. En acceptant mes nouvelles responsabilités à la Plagne, je n’ai pas changé mes interlocuteurs.

 

I-Tourisme : Pour la Plagne c’est nouveau ?

Thomas Saison : Pour toute la montagne, c’est nouveau. Elle n’a pas évolué depuis des décennies. Ce prix des Travel d’Or vient à point nommer pour donner un coup de projecteur sur la montagne et permet d’installer un positionnement plus large.

 

I-Tourisme : Ce n’était pas le cas ?

Thomas Saison : Bien sûr que non. On considérait un skieur uniquement comme un skieur sans compter que dans la vraie vie, c’est un consommateur connecté avec des aspirations multiples.

 

I-Tourisme : Comment avez-vous procédé ?

Thomas Saison : Il faut jouer sur les expériences. Proposer des activités nouvelles et originales. Je vous donne un exemple : cet hiver nous avons proposé des nuits dans des suites 3 étoiles accessibles en dameuse. Le coût c’est quand même 320 euros, mais on a affiché complet toute la saison.

 

I-Tourisme : Mais c’est limité.

Thomas Saison : Non, car c’est tout un ensemble que nous avons activé. Nous avons multiplié les animations. L’offre hôtelière se renforce avec de nouveaux concepts. Le groupe Pierres et Vacances, Belambra investissent à la Plagne avec des programmes novateurs. Nous sommes en discussion avec le groupe Accor et nous avons sollicité la distribution classique.

 

I-Tourisme : C’est-à-dire ?

Thomas Saison : Le prix des Travel d’Or est une occasion idéale pour exposer la Plagne auprès des agences et des TO comme une alternative aux séjours moyens ou long-courriers. C’est pour cette raison qu’un congrès des autocaristes s’est tenu chez nous pour bien signifier qu’on peut venir à la Plagne à la place de Cuba ou de la République Dominicaine. Pour preuve, l’espace montagne que nous avons créée au sein du salon IFTM Top Résa est un succès. Cette année nous allons quadrupler la surface. Dans le domaine du digital, nous avons organisé 2 années de suite la manifestation Net Manager.

 

I-Tourisme : Justement, revenons sur le digital. Les Travel d’Or, c’est une récompense d’internaute. L’application Huge que vous avez lancée, c’est pour vos vacanciers connectés. Les 2 procèdent de la même stratégie?

Thomas Saison : Je le disais, un skieur a une vie normale, un comportement normal et une consommation normale. Le tort des décideurs de la montagne c’est d’imaginer qu’il va passer une semaine différemment des 51 autres semaines de son année. Avec Huge, on apporte la preuve du contraire. 35% des vacanciers l’on adopté. C’est énorme et cela démontre qu’il n’a pas de dichotomie entre ses vacances et sa vie de tous les jours où il reste connecté avec son environnement.

 

I-Tourisme : C’est combien de téléchargements ?

Thomas Saison : Plus de 400 000 téléchargements et qui nous apportent une data d’une immense richesse. Elle nous permet d’étudier le comportement de nos clients, de comprendre leurs attentes et d’améliorer nos prestations. C’est une opportunité pour nous de communiquer avec eux avant, pendant et après leur séjour. Cette expérience n’a jamais été menée dans un domaine de montagne. C’est une première qui va nous donner la possibilité d’aller beaucoup plus loin.

 

I-Tourisme : A savoir ?

Thomas Saison : De publier un baromètre des usages de la montagne basé sur nos observations. Ce sera la plus grande enquête du secteur basé sur du réel. On ne vendra plus la montagne de la même façon.

 

I-Tourisme : Le digital sert aussi à ça ?

Thomas Saison : A mieux coller aux aspirations de nos clients, c’est certain. Ce trophée des Travel d’Or nous en apporte la confirmation. La tendance qui était de vendre la montagne comme une expérience unique est tombée. Elle doit être multiple comme la montagne qui doit être considérée comme une destination à part entière.

 

 

La Plagne :

54 275 lits

3 257 800 nuitées consommées, soit 14% des nuitées de la Savoie

520 ha de pistes balisées

3 257 journées de ski consommées

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.