La technologie au service de l’environnement

i-tourisme

À l’échelle mondiale, les investissements dans le développement durable explosent au point de dépasser les 30 000 milliards de dollars en 2018. Les dirigeants d’entreprise citent le bouleversement climatique parmi les principaux risques menaçant la croissance de leur organisation. C’est le moment de s’engager comme l’atteste le lancement de Grandiosa, dernier navire de croisière de la compagnie MSC

MSC Croisières se présente comme la plus grande compagnie de croisières privée au Monde et possède l’une des flottes les plus innovantes en mer. Durand ses 10 premières années sa croissance atteignait les 800%. Elle se poursuit aujourd’hui avec un investissement programmé de 13 milliards d’euros. Avec ce nouveau fleuron, les aspects environnementaux sont pris en compte prioritairement comme l’explique Patrick Pourbaix, directeur général France, Belgique et Luxembourg : « Nous sommes une jeune compagnie de tout juste 17 ans. Nous sommes nés avec la préoccupation que représente notre empreinte écologique. La compagnie montre donc le plus grand respect pour les océans et les mers de la planète, et n’a de cesse de mettre en place des dispositifs toujours plus innovants pour limiter l’impact environnemental sur ses itinéraires. »

Réduire l’impact environnemental

Quelle empreinte écologique pour la croisière ? Le sujet reste sensible surtout dans le contexte actuel. Pour autant, il s’agit de relativiser. Même si le secteur est en croissance, le parc mondial de l’ensemble des bateaux de croisière, petit et grand, ne dépasse pas les 300 unités. Une paille comparée aux 70 000 bateaux de la marine marchande et au milliard de voitures dans le monde…

Le surtourisme ?

Là encore, il faut être circonspect : par exemple, à Venise, le nombre de croisiéristes sur cette destination ne dépasse pas 1 million dans une année, opposé au total de 30 millions toutes provenances confondues. D’autant que les passagers remontent à bord à partir de 18 heure

Réduire ses émissions

Le MSC Grandiosa s’enorgueillit d’être équipé d’un système RCS qui permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote de 90% grâce à une technologie de contrôle actif des émissions. Patrick Pourbaix insiste : « Comme votre voiture qui est équipée de pot catalytique, nous avons aussi une technologie adaptée pour nos navires avec des systèmes de filtrage. L’oxyde d’azote émis par le moteur passe dans un catalyseur, qui est un dispositif dit à haute intensité d’énergie composé de métaux nobles, et se retrouve transformé en molécules inoffensives d’azote et d’eau. »

Dioxyde de soufre

Le MSC Grandiosa et 10 autres navires de la flotte MSC Croisières qui en compte 17 au total, sont équipés de systèmes EGCS hybrides qui permettent de supprimer 98% du dioxyde de soufre des émissions du navire. Les 6 autres navires de la compagnie seront équipés de cette technologie d’ici la fin 2021.

Les eaux usées

Le navire est également équipé d’un système AWT nouvelle génération. Par le biais d’une filtration fine, les eaux usées du MSC Grandiosa seront soumises à un processus de purification approfondie pour atteindre un niveau de pureté proche de l’eau du robinet. Ce système répond à la « Norme Baltique », et les eaux usées atteignent, une fois traitées, un haut niveau de qualité qui est supérieur aux niveaux usuels de la plupart des municipalités dans le monde. Grâce à ces innovations, ce navire affiche une conformité en phase avec les normes environnementales les plus strictes au monde, instaurées par l’Organisation Maritime Internationale. Son impact sera quasi nul dans les zones mêmes les plus sensibles, ce qui permettra au MSC Grandiosa d’obtenir les certifications nécessaires pour opérer dans des environnements délicats comme la mer Baltique et l’Alaska.

 Plus de fumée dans les ports

Le MSC Grandiosa aura aussi la possibilité d’assurer son alimentation énergétique en se branchant au réseau local de ses ports d’escale, réduisant ainsi ses émissions à quai. Cette caractéristique est disponible sur l’intégralité de la flotte MSC Croisières, et elle est devenue l’une des exigences standards pour tous ses nouveaux navires depuis 2017.

Une coque et un design à efficacité énergétique

28% moins de carburant consommé par rapport aux navires de la classe Fantasia (mis en service entre 2008 et 2013), ce qui représente une réduction de 255kg de dioxyde de carbone par passager, par croisière.

Hydrodynamique

Hélices et propulseurs les plus récents.

Systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS – Exhaust Gas Cleaning Systems) 98% moins de dioxyde de soufre grâce à un système qui peut fonctionner en circuit fermé.

 Système avancé de gestion des déchets

Systèmes complets visant à réduire, recycler et réutiliser tous les déchets à bord.

Système de traitement des eaux de ballast

Un système permettant d’éviter l’introduction d’espèces invasives dans les eaux de ballast.

Des systèmes intelligents de chauffage, de ventilation et de climatisation

Deux boucles de récupération de chaleur, élevée et basse, pour redistribuer cette chaleur de façon intelligente : le chaud et le froid de la buanderie et de la salle des machines sont acheminés pour chauffer les piscines et d’autres espaces du navire.

Optimisation de l’assiette

Un logiciel permet de surveiller et d’optimiser l’assiette, c’est-à-dire la stabilité du navire, en temps réel. Cette technologie aide les officiers du navire à optimiser l’assiette afin de réduire la consommation de carburant et d’optimiser les performances.

Éclairage LED

Tous les navires MSC Croisières sont équipés de solutions d’éclairage LED à économie d’énergie, et d’éclairage fluorescent.

Peinture de la coque

Les coques de tous les navires MSC Croisières sont enduites d’une peinture écologique spéciale empêchant la croissance d’anatifes, d’algues et d’autres organismes marins, réduisant ainsi la résistance de façon significative.

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *