La technologie pour réduire notre empreinte écologique

i-tourisme
Le dérèglement climatique reste l’une des principales problématiques auxquelles les entreprises deviennent actuellement confrontées. Lorsqu’il s’agit de protéger la planète, tous les acteurs se doivent de jouer un rôle. À l’échelle mondiale, les investissements dans le développement durable explosent au point de dépasser les 30 000 milliards de dollars en 2018, soit une hausse de 34 % en deux ans.

Cette année, les dirigeants d’entreprise citent le bouleversement climatique parmi les principaux risques menaçant la croissance de leur organisation. « La protection de l’environnement est une cause qui nous tient à cœur, et nous sommes attentifs à notre empreinte écologique, que nous nous efforçons de réduire au maximum» clame Isabelle Leung-Tack, vice-présidente mondiale  de la communication de Criteo. Alors, comment faire face ? Aux éditeurs d’apporter des solutions. D’un côté un major comme Salesforce qui lance Sustainability Cloud et de l’autre une strat up The Treep qui propose de voyager en compensant sa consommation carbone.

La start up The Treep

Jean Pierre Mas le président des Entreprises des Voyages, conscient de l’empreinte écologique de l’industrie du tourisme engage tous les acteurs à se mobiliser : « Attention de ne pas nous laisser emporter par des déclarations irrationnelles et surtout de ne pas laisser s’installer l’idée l’industrie du tourisme porte seule la responsabilité du réchauffement climatique. Par contre nous devons prendre nos responsabilités. La compensation pour un parcours d’un avion Paris/New York coute 500 euros l’heure de vol. C’est gérable économiquement et écologiquement ». Alors en avant les compensations. Avec the Treep : les entreprises réduisent et compensent leur empreinte carbone tout en simplifiant leurs voyages professionnels.

MOBILITY PLANNER

C’est une solution en mode SAAS, à destination des voyageurs professionnels qui souhaitent se déplacer sans stress et de manière responsable. Cet assistant de mobilité innovant permet de comparer et réserver différentes combinaisons de modes de transport pour se rendre à une même destination. L’objectif consiste à choisir le voyage le moins impactant pour la planète. Une démarche éco-responsable que the Treep offre de renforcer avec une action de reforestation visant à compenser au kg près le CO2 émis.

Il y a urgence

En France, le secteur des transports reste le premier émetteur de GES (28,9%*), sachant que le transport routier représente à lui seul 95%** de ces émissions. Les gaz polluants avec leurs particules fines représentent un danger pour la santé. Cette pollution atmosphérique porte la responsabilité, chaque année, de 48 000 morts prématurées***. Nos comportements doivent tenir compte de cette situation. Il y a urgence à trouver des solutions pour réduire et compenser l’empreinte Carbonne qu’entraine notre mobilité.

Budget et voyage responsable

Comparer sur le même écran toutes les options multimodales (avion ou train avec taxi ou transports publics) permet de mieux maîtriser son budget voyage. Les premiers et derniers kilomètres représentant des coûts cachés pouvant augmenter significativement la note finale. Grâce à l’indication de la performance écologique de chaque combinaison, l’utilisateur peut choisir de minimiser son impact CO2 en choisissant d’utiliser les transports les plus doux. Il peut également neutraliser son bilan carbone grâce à la reforestation.

Reforest’action 

les entreprises ayant souscrit un abonnement payant bénéficient, en plus d’un service client pour traiter leurs demandes, de la compensation automatique des émissions de CO2 liées à leurs déplacements professionnels. the Treep enregistre l’historique des voyages, établit un bilan carbone global et plante le nombre d’arbres, puits de carbone naturels, équivalents. Ce programme de reforestation a été confié à un acteur majeur en France et dans le monde : Reforest’action. Un moyen simple et complémentaire pour réduire l’impact des déplacements sur la qualité de l’air et la santé.

Salesforce aide les entreprises à prendre pleinement part à la lutte contre le dérèglement climatique avec son nouveau produit Sustainability Cloud. Ce nouveau produit de comptabilité carbone basé sur la plateforme leader de CRM donne un nouvel élan aux efforts des acteurs internationaux pour faire face à l’urgence climatique.

Cet outil analysant le bilan carbone aidera les entreprises à agir pour le climat. Ces dernières vont enfin disposer d’une solution pour maîtriser leur empreinte écologique en bénéficiant d’une vision 360° de leur impact sur l’environnement. Ces informations qualifiées faciliteront la prise d’initiatives efficaces, et ce grâce à une plateforme de développement durable éprouvée comme l’explique Patrick Flynn,  vice-président des solutions de développement durable chez Salesforce explique : « « Le dérèglement climatique est  le défi le plus vaste, le plus important et le plus complexe que l’homme ait jamais eu à  relever, et nous avons tous un rôle à jouer en fonction de nos ressources pour léguer un monde plus sain aux générations futures. »

léguer aux générations futures des modes de vie et de production respectueux de l’environnement

. L’éditeur respecte les objectifs de développement durable des Nations unies sur lesquels il s’appuie pour établir sa stratégie mondiale et ses innovations technologiques. Depuis sa création, Salesforce a tiré parti de sa culture d’innovation afin d’avoir un impact positif sur la société dans l’intérêt de tous, y compris de l’environnement. Son objectif est de faire en sorte que ses clients puissent utiliser sa plateforme Customer 360 pour préserver la planète. Patrick Flynn poursuit : « Nous avons créé Salesforce Sustainability  Cloud pour que nos clients puissent accéder en toute simplicité à des  données approfondies sur leurs initiatives et leurs performances en  matière de développement durable ».

Fonctionnement

Grâce à Salesforce Sustainability Cloud, les entreprises peuvent rapidement suivre, analyser et générer des rapports à partir de données environnementales fiables afin de réduire leurs émissions de gaz carbonique. Ces renseignements sont ensuite être intégrés en toute simplicité à Salesforce Einstein Analytics. Cette technologie créer alors des rapports et tableaux de bord dynamiques à des fins d’audit ou pour susciter l’implication des dirigeants, et fournit des informations qualifiées favorisant la prise d’initiatives pour le climat à grande échelle. « Nous sommes depuis toujours convaincus que les entreprises sont la meilleure plateforme de changement. Pour voir évoluer les choses d’ici 2020, il est essentiel de répondre à ce défi rapidement et à grande échelle », déclare Suzanne DiBianca, Chief Impact Officer et  vice-présidente exécutive des relations avec les entreprises chez  Salesforce. Elle conlut : « Les entreprises  doivent travailler de concert afin de devenir la plus grande force d’action positive pour le climat de tous les temps. »

DocuSign

« Notre offre de base étant “par nature” respectueuse des milieux forestiers, nous aidons plus de  535 000 clients à sauver chaque année des millions d’arbres et à  réduire leur utilisation du papier », déclare Dan Springer, CEO  de DocuSign. « Ce souci du  respect de l’environnement est la raison pour laquelle nous sommes séduits  par le lancement de Sustainability Cloud : de par sa  simplicité, cette solution peut grandement aider les entreprises à lutter  plus efficacement contre le dérèglement climatique en supervisant,  évaluant et réduisant leur impact sur la planète. » Isabelle Leung-Tack de conclure : « « L’offre  de Salesforce représente une formidable opportunité. Avec Sustainability Cloud, nous pouvons  désormais collecter et examiner l’ensemble des données sur notre empreinte carbone, et faire en sorte de changer les choses. En collectant ces données sans effort, nous espérons être en mesure de réduire notre impact sur l’environnement grâce à l’identification des risques potentiels et une capacité de réaction sans précédent. » De nouveaux engagements en matière de développement durable

Respectons notre terre

En réponse aux dernières recommandations des chercheurs quant aux seuils à ne pas dépasser pour éviter les effets les plus dévastateurs de ce phénomène, Salesforce s’est engagé aux côtés d’entreprises, de personnalités éminentes issues de la société civile et des Nations unies à tout mettre en œuvre pour limiter à 1,5° C la hausse de température liée aux émissions carboniques et pour progresser vers le principe de consommation énergétique nette nulle.

 

 

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *