ENTRETIEN – Alix Philipon, présidente de l’APST : « La transition numérique pour les agences de voyages se présente comme leur plus grand défi »

i-tourisme

L’APST lance un nouveau service à destination de ses adhérents : une assistance pour répondre à toutes les questions concernant les nouvelles technologies et leurs applications.

 

Interview d’Alix Philipon, présidente de l’APST.

 

I-tourisme : Vous lancez un forum technologique. Pouvez-vous nous expliquer les raisons de cette initiative ?

 

Alix Philipon : La transition numérique pour les agences de voyages se présente comme leur plus grand défi. Aujourd’hui tout est numérique que ce soit l’avant-vente, la vente ou l’après-vente. Des technologies nouvelles se présentent tous les jours. Elles sont innovantes et performantes mais elles changent les habitudes de travail. Les grandes entreprises ou les réseaux ont les ressources pour les intégrer. Ce n’est pas forcément le cas pour les TPE. Nous avons souhaité créer un service, comme nous le faisons avec le juridique ou le financier, afin de prêter assistance à nos adhérents dans le domaine bien particulier que sont les nouvelles technologies.

 

I-tourisme : Comment allez-vous procéder ?

 

Alix Philipon : Comme les questions seront forcément de nature très différente, car elles dépendent de la problématique de chacun, elles seront posées par email. Cela nous laissera le temps de sélectionner l’expert concerné. Mais nous nous engageons à apporter une réponse dans les huit jours.

 

I-tourisme : Quelle que soit la nature des questions ?

 

Alix Philipon : L’idée n’est pas de nous lancer dans un programme de formation, mais bien d’assister la distribution en répondant à leurs interrogations. Si les technologies sont de plus en plus complexes pour les fournisseurs, elles sont de plus en plus simples à mettre en œuvre pour les utilisateurs. C’est paradoxal, mais si notre contribution permet d’apporter de la pédagogie et de démystifier l’apparente difficulté des technologies d’aujourd’hui, nous aurons réussi notre pari.

 

I-tourisme : Sans vous substituer aux cabinets-conseils ?

 

Alix Philipon : Si la question relève d’un cabinet-conseil, nous leur conseillerons de se tourner vers eux. Notre rôle consistera à définir le champ des possibles et surtout d’encourager la distribution à se poser les bonnes questions comme de faire de la pédagogie afin que passe le message suivant : la transformation numérique est à la portée de tous.

 

I-tourisme : Vous avez un exemple ?

 

Alix Philipon : Le périmètre du numérique est immense : il va du site internet, de sa valorisation, de sa rentabilité en passant par les réseaux sociaux et le e-marketing. Ce sont des sujets dont les investigations sont presque sans limite. Les agences n’ont pas toujours assez de temps pour les intégrer. Nous ambitionnons de leur ouvrir une petite fenêtre pour, qu’en confiance, ils avancent dans une meilleure compréhension de ces enjeux.

 

I-tourisme : Qu’attendez-vous de cette initiative ?

 

Alix Philipon : À ma connaissance, ce dispositif n’a pas encore été exploré par nos instances professionnelles. C’est le bon moment pour l’APST d’offrir ce service. Nos programmes pour accompagner les jeunes sont pour l’APST hautement stratégiques. Ce nouveau service s’inscrit dans cette continuité.

 

Les adhérents peuvent poser leurs questions dès maintenant via cette adresse email : apst@i-tourisme.fr

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *