Le nombre d’incidents de bagages chute de 70% en 10 ans

i-tourisme

Sita voit loin et annonce de grandes évolutions à venir dans la gestion des bagages. A travers son édition 2018 du Sita Baggage Report, la société assure que la traçabilité des bagages ira (encore) en s’améliorant et que l’année 2018 marque un tournant décisif pour l’ensemble du secteur du voyage. 

 

Selon le rapport 2018 de Sita, « depuis plus d’une décennies, l’ensemble du secteur n’a cessé d’améliorer la gestion des bagages passagers, ce qui se traduit par une chute de 70% du nombre d’incidents et d’erreurs d’acheminement depuis 2017 ». Un chiffre qui résulte de l’intégration de plus en plus de technologies pour assurer la sécurisation et le suivi des bagages. «Au cours des dix dernières années, l’ensemble des compagnies se sont appuyées sur les nouvelles technologies pour proposer de meilleures prestations dans la gestion des bagages» ajoute Barbara Dalibard, Président-directeur-général de SITA.

 

Des bénéfices dont devraient profiter pleinement les passagers d’ici à 2 ans, notamment grâce à divers services mis en place comme les notifications en temps réelle, l’enregistrement et l’entrée en vigueur de la « Résolution 753 » en 2018 par IATA. 

Vers une libération des données.

Dans cette nouvelle Résolution, Iata s’engage pour un tracking systématique des bagages et donc, une accélération des déploiements technologiques sur l’intégralité de la chaîne. Une libération des données qui permettra, à terme, de garantir une amélioration de la gestion des bagages, voire à ne plus en perdre.

 

2018 s’annonce comme une année charnière pour les compagnies aériennes qui devront miser sur les nouvelles technologies, le tracking et le partage de données afin de proposer une meilleure qualité de service tout en réduisant les coûts. Sita souligne qu’un certain nombre de déploiements technologiques ont déjà été mis en place dans plusieurs compagnies aériennes (Delta, Qatar, Alitalia) et aéroports (Miamai et Nassau).

 

Face à l’augmentation constante de passagers dans le monde (4 milliards en 2017), les compagnies aériennes ont d’ores et déjà réussi à réduire drastiquement le nombre d’incidents et d’erreurs pour atteindre le chiffre de 5,57 bagages pour 1000 passagers. Un taux record qui engendre néanmoins un coût total lié à ces problèmes d’acheminement des bagages de 2,3 milliards de dollars en 2017.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *