Les réservations de vols sont plus nombreuses et moins chères sur smartphone

i-tourisme

D’après une récente étude du comparateur de vols Algofly, les clients réservant sur mobile économiseraient 6% sur le prix du vol.

 

Pour la première fois, les recherches de vols se font plus nombreuses sur mobile que sur PC. En effet, sur le début de l’année 2019, 48% des voyageurs se fient au mobile pour trouver leur vol, contre 45% sur ordinateur et 7% sur tablette. C’est Algofly, comparateur de vols spécialisé dans les variations de prix, qui propose les résultats de cette étude. Cette tendance traduit l’évolution globale du comportement des internautes, qui se servent de plus en plus de leur mobile au détriment des plus grands écrans. Un smartphone, par nature, offre évidemment plus de liberté et de sensations qu’un PC. En d’autres termes, une meilleure expérience.

 

C’est aussi ce qui explique cette économie moyenne de 6% réalisée par les clients réservant leur vol sur mobile. David Coutelle, directeur technique d’Algofly, pense que « les acheteurs mobile sont plus réactifs par nature, ce qui les aide à ne pas passer à côté d’un bon tarif ». Si elle peut sembler hasardeuse, cette théorie est pourtant loin d’être fausse : en sachant qu’un vol subit en moyenne 250 variations de prix entre sa mise en vente et le départ de l’avion, les mobinautes, jugés trois fois plus réactifs, pourraient avoir accès à de meilleurs prix plus souvent que les partisans du PC.

 

L’ordinateur reste plébiscité pour les finalisations de paiement et les vols long courrier

 

Ces conclusions sont néanmoins à nuancer. Alors que 21% des ventes se font sur mobile, 60% de voyageurs, qu’ils aient fait leur recherche sur smartphone ou ordinateur, préfèrent ce dernier pour finaliser leur achat. On observe aussi que, si le panier d’achat est inférieur de 25% chez un utilisateur mobile, ce qui est assez conséquent, les vols les plus importants sont réservés sur ordinateur. En effet, les ventes sur mobile sont constituées à 90% de vols court ou moyen-courrier, pour seulement 10% de long-courrier. Or, ces derniers représentent encore 30% sur PC.

 

Cela s’explique par une transition de l’ordinateur vers le mobile qui n’est pas encore arrivée à la fin de son processus. Nul doute que dans les années à venir, les utilisateurs de smartphones représenteront la grande majorité des clients en matière de réservation de vols, de tourisme, et de tout autre produit ou service.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *