L’heure est au digital pour les secteurs du Tourisme et des Loisirs… Incontournable !

i-tourisme

Nouvelle édition des Big Boss Tourisme & Loisir les 25 et 26 mars à Deauville

Le monde change, le tourisme aussi. Il n’est plus possible pour les professionnels du tourisme d’envisager une politique commerciale efficiente sans une stratégie de communication digitale alliée à des formations qui permettront de se familiariser avec les techniques pour :

  • Développer une stratégie web 2.0
  • Commercialiser en ligne
  • Gérer sa e-réputation
  • Avoir une visibilité 360
  • etc

À lire aussi

Cette nouvelle édition des Big Boss Tourisme & Loisir va de nouveau permettre d’être exposé aux dernières innovations de ce secteur comme l’explique son fondateur Hervé Bloch : « L’arrivée du digital dans l’industrie du Tourisme a fait émerger de nouveaux outils, de nouveaux usages et des contenus numériques. Il est désormais possible de distinguer aujourd’hui le e-tourisme le m-tourisme et le tourisme social. »

Les startups inventent de nouvelles applications et des services innovants. Le numérique invite au voyage, rend la visite attractive et simplifie la vie au touriste. Hervé Bloch ajoute : « À l’heure du digital, le secteur du Tourisme se doit d’être à la fois social, local et mobile. »

Le marché des loisirs n’a pas échappé à la digitalisation. En 2020, on ne s’adonne plus aux loisirs comme on les pratiquait encore il y a quelques décennies. Le secteur a ainsi été profondément bouleversé par l’émergence de nouveaux besoins, le développement d’activités inédites, mais également par la démocratisation des technologies du numérique. Du matériel de sport aux visites de musées ou places de spectacles, chaque niche utilise les outils pour séduire les différentes générations, captant sur l’écran et le clavier enfants, parents et seniors, pour la plus grande satisfaction des acteurs de ce marché.

Et demain ? – La technique de la réalité virtuelle reste essentiellement utilisée dans le secteur du loisir à travers les jeux vidéo. Mais si l’on regarde de plus près, le secteur du tourisme pourrait avoir une incidence si les particuliers avaient la possibilité de visiter facilement des lieux nouveaux et exotiques sans quitter le confort de leur domicile ? Hervé Bloch conclut : « La mise en balance du potentiel que présentent la visite en réalité virtuelle et la promotion de destinations d’une part, et les intérêts des acteurs de la chaîne de valeur traditionnelle du tourisme d’autre part, deviendra probablement pour de nombreux organismes de commercialisation un élément de décision stratégique pour les années à venir. »

Autant de questions auxquelles les participants de la nouvelle édition de la verticale les Big Boss du Tourisme et Loisir tâcherons de répondre partageant leurs retours d’expériences dans un espace-temps cadré, optimisé et dans une ambiance conviviale.

le Groupe le Quotidien du Tourisme et i-tourisme sont partenaire des Big Boss du Tourisme et Loisir

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *