New-York oblige Airbnb à lister les logements

i-tourisme

L’étau se resserre encore un peu plus pour la plateforme de réservation d’hébergements entre particuliers. A New-York, la ville oblige désormais le géant californien à fournir la liste de chaque transaction et des hôtes inscrits. 

 

La maire de la ville, Bill de Blasio, vient de signer un nouvel arrêté municipal obligeant Airbnb a communiquer la liste des loueurs. L’objectif : appliquer efficacement la nouvelle régulation qui interdit de louer un logement pour moins de 30 jours, sauf en cas de présence de l’hôte. 

 

En cas de manquement au texte, qui s’applique pour toutes les plateformes de logements, une amende de 1 500 dollars par mois et par logement pourra être appliquée. « Nous sommes déçus que le maire de Blasio ait choisi de signer ce décret soutenu par l’industrie hôtelière plutôt que de défendre la classe moyenne new-yorkaise qui compte sur le partage de logement pour s’en sortir », a réagi Josh Meltzer, responsable de la réglementation d’Airbnb pour le nord-est des Etats-Unis.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *