Omio analyse la mobilité urbaine dans 30 villes européennes

i-tourisme

Selon une étude réalisée par Omio dans 30 villes européennes, Paris serait la cinquième en termes de moyens de transport.

 

Selon l’étude menée par Omio, l’application et plateforme de réservation de courts et longs trajets en train, bus et avion, la ville de Zurich est la meilleure destination européenne en termes de mobilité urbaine. Paris se classe 5ème, Lyon 6ème et Marseille 23ème. Cette étude analyse les différentes options de transport urbain proposées dans les destinations les plus réservées sur Omio. Ainsi, les résultats ont permis d’identifier les villes disposant des moyens de transport les plus pratiques et économiques. De nombreux facteurs tels que la vente et le prix des billets des transports en commun (tramways, bus et trains) ainsi que la disponibilité et les tarifs des options en économie partagée (taxis, vélos, scooters et trottinettes électriques) ont été pris en compte.

 

Zurich est en tête de liste grâce à son vaste réseau de transport public assuré par des lignes de tramway, train et bus reliant les différentes parties de la ville entre elles. Quant aux options de transport proposées en libre-service, Berlin  est le leader européen en économie partagée. Les visiteurs peuvent choisir entre la location d’un vélo, d’un scooter ou bien d’une trottinette électrique pour découvrir la capitale allemande. Pour voyager à petit budget, Varsovie et Prague sont des destinations idéales proposant des tickets de transport au prix d’un euro, voire moins. Manchester se classe 16ème grâce aux nombreuses lignes de tramway, train et bus proposées par personne, obtenant ainsi la meilleure position parmi les trois autres villes anglaises présentes au classement.

 

« Alors que les villes sont en constante évolution dans un contexte de préoccupation environnementale grandissante, il est encourageant de voir les progrès réalisés quant aux nouvelles formes de mobilité urbaine permettant de se déplacer plus facilement tout en étant écoresponsable, affirme Bertrand Etienne, directeur commercial chez Omio. Même si certaines grandes villes densément peuplées ont encore du chemin à faire, un grand nombre de destinations abondent de choix. »

 

 

Les résultats complets des trente villes européennes et la méthodologie de l’étude sont disponibles sur le site d’Omio.

 

Autres résultats de l’étude :

● Zurich propose le plus grand nombre de lignes de tramway par personne, alors que Londres possède le plus petit réseau en fonction de la population.

● Porto offre le plus vaste réseau ferroviaire urbain, alors que Marseille dispose du plus petit réseau.

● Manchester possède le meilleur réseau de bus parmi les villes présentes au classement.

● Toutes les villes mentionnées dans l’étude disposent d’un service de bus urbain. Le bus est donc le mode de transport le plus populaire dans les villes européennes.

● Concernant le prix du transport en commun, Londres propose le billet mensuel le plus cher. Le prix de ce billet est presque huit fois plus élevé que le billet le moins cher en vente à Prague.

● À Bratislava, les voyageurs profitent d’un grand nombre de trajets avec un seul billet. À Zurich, un même trajet coûterait 4 fois plus cher.

● Les cyclistes peuvent louer des vélos en libre-service dans toutes les villes, sauf à Rome, Porto, Edimbourg et Bratislava. Par ailleurs, Berlin propose le plus grand nombre d’options de transport en libre-service.

● Un tiers des villes mentionnées ne dispose pas de trottinettes électriques en libre-service. À Porto, huit compagnies sont en concurrence sur le marché de la mobilité et proposent toutes des trottinettes électriques.

● Le Portugal est une destination idéale pour les visiteurs préférant se déplacer en taxi. Lisbonne et Porto sont les deux villes où le nombre de taxis est le plus élevé. À Londres, Genève et Zurich, les passagers optant pour le taxi payent huit fois plus qu’au Portugal.

● Le réseau de taxis de Zurich est le plus dense par rapport à la population, alors que Bruges, Venise et Marseille disposent du plus faible nombre de taxis.

Publié par Axel Nodinot

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *