Resaneo : « L’intégration de l’API Air France va garantir une richesse de contenu aux utilisateurs »

i-tourisme

Il y a quelques jours, Resaneo annonçait officiellement l’intégration de l’API Air France à sa plateforme. En résulte de nombreux avantages pour les agents de voyages. François Garrabos, directeur transports de Resaneo, s’est exprimé sur cette avancée technologique. 

 

i-tourisme : Vous présentez l’intégration de l’API comme une avancée technologique majeure. Notre question porte surtout sur la facilité d’accès au rich content pour les agents de voyages. Vous confirmez ?

François Garrabos : Oui bien sûr ! L’API à ce jour n’est pas encore arrivée à maturité mais l’enrichissement de son contenu se fera justement de façon constante et régulière. C’est un vrai choix  que nous avons fait en interne pour cette API Air France dans laquelle nous croyons. Mais ce choix-là ne pourrait pas s’appliquer à toutes les compagnies car elle demande beaucoup de maintenance et de travail. C’est une vraie stratégie de notre part et cela va nous permettre d’accompagner l’évolution de cet API de façon régulière.

 

i-tourisme : Comment, dans la pratique, les agences vont pouvoir vendre un siège à valeur ajoutée ou un private access ?

François Garrabos : Nous construisons nos propres Branded Fares. Elles n’appartiennent donc pas aux compagnies mais à Resaneo. C’est justement grâce aux informations délivrées par nos API et hors API que nous pouvons reconstruire des offres packagées. C’est grâce à ce multi-sourcing qui vient perpétuellement enrichir nos informations. L’avantage avec cette API c’est que la connexion avec Air France sera directe, les informations circuleront de façon beaucoup plus fluide.

 

i-tourisme : De la même façon ce qui intéresse les agences c’est la comparaison. Accéder à l’inventaire d’Air France c’est une chose, mais pourront-elles comparer les vols avec d’autres compagnies ?

François Garrabos : Nous ne vendons pas uniquement Air France, il est donc évident qu’un agent de voyage pourra comparer avec nos autres compagnies aériennes comme British Airways ou Lufthansa. De notre côté, nous pouvons même « repanacher » certains produits par la suite, notamment grâce à nos Branded Fares.

 

i-tourisme : Quel est le temps de réponse en moyenne ?

François Garrabos : Pour l’agence, le temps de réponse varie mais nous faisons en sorte qu’il ne dépasse pas les 20 secondes. Nous voudrions un temps de réponse aux alentours de 10 secondes mais cela va se faire de façon progressive. Plus on a d’API, plus cela multiplie le sourcing et donc prend du temps. Cela ne dépend pas toujours de nous, mais du temps de réponse de certaines compagnies. C’est un travail d’accompagnement et d’échanges au quotidien pour réduire ce temps de réponse au maximum.

 

i-tourisme : Peut-on garantir aux agences un bénéfice utilisateur d’un point de vue du contenu ?

François Garrabos : Assurément oui, mais il faudra quelques mois à Air France pour la faire évoluer. C’est un très gros travail en amont mais nous avions conscience de ce que représentait ce challenge. Nous avons confiance en Air France, qui fait du très bon travail et cela ne va aller qu’en s’améliorant. C’est un outil intuitif et facile d’utilisation, pas encore arrivé à maturité mais qui est sur la bonne voie.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *