SeaRoutes, la start-up qui veut rendre le transport de marchandises plus vert

i-tourisme

L’entreprise, incubée et accélérée chez Zebox, propose un service complet qui tend à réduire l’empreinte carbone des transports de marchandises.

 

Imaginée en Allemagne avec pour objectif de réduire les émissions de CO2 du transport maritime, SeaRoutes a étendu ses services au transport de marchandises et propose aujourd’hui un service de suivi, de planification d’itinéraires et de routage météorologique. Proposés sous forme d’APIs, ces services permettent aux acteurs de la chaîne logistique (logistique, maritime et financiers) de bénéficier des routes les plus précises pour mieux planifier, acheminer et améliorer les trajets d’un point A à un point B.

 

La technologie de SeaRoutes permet aux acteurs et professionnels du secteur de réduire les coûts de carburant, les émissions (COx, NOx, SOx), d’améliorer la précision des plannings, des heures d’arrivée, fournir la transparence des reportings et l’anticipation des risques pour 90% du commerce mondial.

 

Un succès et un engagement environnemental

 

Arrivée chez Zebox en janvier 2019, la startup comptait alors trois collaborateurs, 2 000 utilisateurs par jour sur sa plateforme et cinq clients. Accompagnée pendant 6 mois par Zebox au sein de son programme d’accélération, SeaRoutes compte aujourd’hui 20 clients, soit un taux de conversion de plus de 40%, et a multiplié par deux son nombre d’utilisateurs journaliers.

 

« Notre objectif au sein de Zebox est d’accompagner les startups qui veulent voir plus grand et de leur donner les moyens d’aborder de nouveaux marchés, explique Matthieu Somekh, Directeur Général de Zebox. Accompagner SeaRoutes sur des enjeux environnementaux et d’intelligence artificielle qui sont au cœur des problématiques des acteurs de la logistique est un défi passionnant. Nous avons cru dès le début en leur potentiel et nous leur avons ainsi ouvert les portes de notre réseau de partenaires corporate pour qu’ils puissent challenger leur business model, itérer avec des acteurs leaders du domaine et accélérer ainsi leur développement. »

 

La startup compte parmi ses clients des acteurs majeurs et internationaux du maritime (transporteurs, compagnies ou gestionnaires de flottes) ainsi qu’un cabinet international de conseil en stratégie. SeaRoutes souhaite étendre son marché aux acteurs de la logistique intéressés par le contrôle des émissions en Co2 et les ETA (Estimation des temps d’arrivée). Une success story rapide rendue possible grâce à la maturité de son innovation et du réseau corporate mis à la disposition de la startup par Zebox.

 

« Après avoir entendu parler du défi sur les gaz à effet de serre, je me suis directement penché sur un outil innovant de planification des routes, à l’image de Google Maps mais pour le maritime, souligne Pierre Garreau, CEO et fondateur de SeaRoutes. L’accompagnement proposé par Zebox et son réseau nous ont permis d’aller plus loin et développer notre idée. Aujourd’hui, SeaRoutes est accessible à tous les acteurs du transport de marchandises et ce n’est que le début. »

 

Une innovation technologique reconnue

 

L’innovation technologique développée par SeaRoutes a été plébiscitée à de nombreuses reprises depuis son arrivée au sein de l’accélérateur et l’incubateur de Zebox. Le Grand port maritime de Marseille (GPMM) a notamment fait de SeaRoutes la lauréate du Smartport Challenge destiné à contribuer à l’émergence du French Smartport in Med. Avec son éco-calculateur pour quantifier l’empreinte carbone d’un conteneur en fonction de son trajet, SeaRoutes entend répondre à un défi majeur : réduire les émissions de gaz à effet de serre relatives au transport de fret. Depuis le 4 juillet, le GPMM expérimente avec les ports du Havre, d’Anvers et de Rotterdam, le prototype conçu par SeaRoutes. La startup cherche aujourd’hui à étendre son partenariat avec d’autres ports pour répondre aux problématiques environnementales.

 

La technologie de SeaRoutes dépasse les frontières. La startup était à Hong Kong le 19 novembre dernier pour la finale du concours international de startups Captain’s Table, une initiative lancée par YPSN Ltd pour mettre en relation les pionniers et les entrepreneurs du secteur maritime et logistique. Organisé pendant la semaine du maritime à Hong Kong, cet événement a permis à SeaRoutes de se faire connaître des acteurs locaux et de présenter son innovation technologique.

 

Enfin, SeaRoute a été sélectionnée pour le Sardine Trophy. Cette compétition européenne de startups et entreprises innovantes dans les domaines de la mer (navigation, énergie, écologie, logistique et sports maritimes) qui est destinée à valoriser les startups, l’entrepreneuriat et l’innovation des activités maritimes se clôturera au Printemps 2020.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *