Simulation numérique : les mesures de distanciation sociale sont insuffisantes

i-tourisme

Dans la lutte contre la propagation du Covid-19, les mesures de distanciation sociale s’avèrent primordiales. Mais les distances recommandées par les autorités sont-elles assez significatives pour être réellement efficaces ?

Afin d’aider les pouvoirs publics, les professionnels de santé et le grand public à comprendre l’importance de ces mesures et à mieux appliquer les gestes barrières, Ansys, spécialiste mondial de la simulation numérique, révèle aujourd’hui, sur un site dédié, les résultats de ses recherches sur la propagation des gouttelettes responsables de la transmission du virus lors d’une interaction et durant la pratique d’un sport.

« Ces résultats soulignent l’insuffisance des recommandations de distanciation sociale émises par le gouvernement. En effet, la modélisation démontre que les gouttelettes peuvent être expulsées jusqu’ à 28 mètres lors d’une toux ou d’un éternuement. » explique Thierry Marchal, Directeur Santé chez Ansys.

 

L’éloignement entre 2 personnes statiques devrait donc être de 2 mètres minimum, soit le double de la distance actuellement recommandée.

Les coureurs devraient quant à eux respecter une distance de 3 mètres minimum

Les cyclistes de 10 mètres.

A propos d’ANSYS : Si vous avez déjà vu une fusée décoller, piloté un avion, conduit une voiture, utilisé un ordinateur, manipulé un appareil mobile, franchi un pont ou utilisé une technologie mobile, il est probable qu’un logiciel ANSYS ait joué un rôle crucial dans sa conception. ANSYS est le leader mondial de la simulation d’ingénierie.

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *