Start-up de la semaine : Cmycities, le réseau international de correspondants locaux aux services des voyageurs

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Cmycities, une jeune pousse qui mise sur l’expérience locale via un réseau de correspondants. 

 

Quel est le concept initial ? 

Cmycities est un réseau international de correspondants qui mettent à disposition leur expertise locale et leur carnet d’adresses pour aider le voyageur à organiser son voyage.

Ces correspondants vivent sur place, aiment et connaissent parfaitement leur ville et leur pays et ont envie de partager leurs expériences. Ils sont voyageurs eux-mêmes et ont parfois vécu dans d’autres pays : ils savent l’importance du « bon conseil » et de l’aide précieuse de l’« ami» qui vit sur place.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Notre concept répond aux nouvelles tendances de voyage mettant l’humain et l’authenticité au cœur des expériences.

Nous permettons au voyageur d’être en contact direct avec quelqu’un sur place pour le conseiller et l’aider à organiser son voyage.  Nous poussons plus loin le concept du « personnalisé » ou « à la carte » puisqu’ avec Cmycities c’est dès l’intention du voyage que le local accompagne le client.

 

Quel est le cœur de cible ?

Avec notre service ‘City Keys’, nous nous adressons principalement aux touristes autonomes qui aiment organiser leurs voyages eux-mêmes et se fabriquer un moment unique.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Le contact direct avec le local, qui peut commencer très en amont et qui continue sur place, jusqu’au retour du voyageur à la maison.

Chez nous pas d’algorithme ! Et par ailleurs, les correspondants conseillent en toute indépendance ; ils n’ont aucun lien commercial avec les établissements et les adresses qu’ils recommandent et ne soumettent jamais de proposition « toute faite ».

Quel est le marché potentiel ? 

Notre clientèle est internationale mais nous nous concentrons actuellement sur le marché français – tous nos correspondants sont francophones. Par ailleurs, dès la rentrée, avec l’installation d’une des fondatrices aux États-Unis, nous amorcerons le développement du marché américain.

Cmycities propose actuellement une gamme de 4 formules, dans une fourchette allant de 118 € (forfait de base « City Keys » pour l’aide à l’organisation d’un voyage sur une destination) à 600 € (forfait annuel « City Premium » pour 6 voyages).

 

Quel est le business model ?

Nous prévoyons d’étendre nos réseaux sur tous les continents dans les mois qui viennent.

Le fonctionnement s’appuie sur une prestation de conseil payable en amont du service. Tous les paiements se font en ligne à travers notre site internet et nous signons avec tous nos correspondants des contrats de partenariat leur prévoyant une rétribution de 85 % des revenus HT.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

Non, nous avons démarré toutes seules mais toutefois très bien entourées. Cependant, en cette phase de développement et de consolidation, nous envisageons un accompagnement et avons déjà rencontré quelques réseaux et organismes.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? 

Le site est lancé depuis bientôt un an ; nous avons eu nos premiers clients et ouvrons de nouvelles destinations tous les mois. Nous avons maintenant besoin de renforcer notre communication pour améliorer notre visibilité, augmenter le trafic sur notre site et convertir davantage.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Toujours bien sûr… Nous planifions en parallèle le lancement d’une campagne de Crowdfunding sur la plateforme Ulule pour la rentrée.

 

Une actualité à annoncer ?

Le premier numéro de notre Newsletter début mai,  annonçant notamment le lancement du réseau sur les États-Unis  avec New York et San Francisco.

Et l’équipe ?

 

Hélène Fihey, co-fondatrice qui a fait ses armes dans la communication et le marketing avant de créer sa propre société d’études.

Larissa Jounot, co-fondatrice ayant beaucoup voyagé et ancienne employée de Carlson Wagonlit Travel et Atout France.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Hélène : L’’envie de créer un projet autour de ma passion qui est le voyage !

Larissa : Je suis une entrepreneuse dans l’âme, j’aime m’investir dans un projet à 100%, voir une petite graine grandir… avec tous les challenges qui l’accompagnent.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Hélène : Adaptabilité, inventivité et ténacité

Larissa : La résilience et la capacité à bien s’entourer

 

Quelle ambition ?

Devenir un incontournable de l’organisation du voyage. Et envisager des partenariats avec de gros acteurs du tourisme : compagnies aériennes, chaînes d’hôtels, voyagistes…

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *