Start-up de la semaine : Fairtrip convertit le touriste en guide

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur FairTrip, une application collaborative qui permet aux touristes de partager leurs lieux coups de cœur afin de privilégier un tourisme authentique et durable. 

 

Quel est le concept initial ?

L’application FairTrip est un guide gratuit et collaboratif qui référence des hébergements, restaurants ou expériences pour leur caractère authentique et leur impact positif partout dans le monde. Tous les utilisateurs peuvent proposer de nouveaux lieux en un clic à condition qu’ils respectent les critères FairTrip : Authentique, Vert, Local, Solidaire et Équitable. Chaque lieu est soumis à l’approbation de l’équipe FairTrip avant d’apparaître sur l’application. Les utilisateurs peuvent par la suite signaler les établissements qui ne respecteraient plus les critères, ceux qui auraient fermé, etc. Chaque utilisateur de FairTrip est de fait un guide potentiel.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

 

Sur le long terme, l’objectif de FairTrip est de créer une dynamique en faveur d’un changement profond sur la façon dont nous voyageons afin que l’industrie du tourisme puisse véritablement devenir un levier d’un développement économique équitable et durable ainsi qu’un vecteur de réduction de la pauvreté dans le monde.

 

Quel est le cœur de cible ?

FairTrip s’adresse aux voyageurs qui souhaitent se tourner vers des endroits locaux et authentiques afin de vivre une expérience à la fois spéciale et inoubliable tout en ayant un impact positif sur le lieu visité en contribuant directement à améliorer la vie locale.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

FairTrip est la première application mobile au monde dédiée au tourisme inclusif et durable. Disponible sur iOS et Android, elle compte déjà plus de 2 000 établissements partout dans le monde.

 

 

Quel est le marché potentiel ? 

L’application est gratuite et nous n’avons qu’un objectif : placer FairTrip entre les mains de tous les voyageurs en quête d’aventures afin d’avoir l’impact le plus important et le plus large possible pour rendre le tourisme inclusif et durable.

 

Quel est le business model ?

FairTrip offre la possibilité de réserver des centaines d’hébergements, restaurants ou expériences directement via l’application. Nous reversons 10% des revenus que nous percevons pour soutenir des projets à impact dans les pays en développement.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? (Quel accompagnement ?)

L’équipe FairTrip a été accompagnée par Station F et la start-up est maintenant incubée à La Ruche Factory.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ?

L’application a été lancée en juillet 2017. En octobre 2018, elle a entièrement été réinventée de A à Z. Cette nouvelle version a été sélectionnée et mise en avant par Apple deux fois de suite en l’espace de trois mois. Maintenant que FairTrip fait partie des meilleures applications de voyage disponibles sur les stores, la suite s’envisage désormais autour de la levée de fonds et du développement de la communauté de FairTrip Explorers.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Oui, afin d’accélérer notre développement.

 

Une actualité à annoncer ?

FairTrip offre maintenant la possibilité de réserver des centaines d’hébergements, restaurants ou expériences authentiques à impact positif partout dans le monde. Qu’il s’agisse d’une nuit dans une maison d’hôtes authentique au bout du monde, ou d’un dîner dans un restaurant auprès des producteurs près de chez soi, il est possible de réserver directement depuis l’application FairTrip via des liens d’affiliation. Cette fonctionnalité est essentielle dans le projet de FairTrip. En effet, nous nous engageons à reverser 10% de son chiffre d’affaires à des projets de développement économique par le tourisme dans les pays en développement. Une promesse qui traduit notre ambition : transformer le tourisme en levier de développement inclusif et durable, tout en s’engageant aux côtés de ses utilisateurs.

 

 

Et l’équipe ? 

 

 

 

 

Brian corrieri, CEO, CTO

« Titulaire d’une maîtrise de Science Politique et de deux masters de droit de l’Université Lyon 2, j’ai été collaborateur parlementaire pendant quatre ans au Sénat où j’ai notamment été amené à travailler sur des thématiques liées au développement international.
Fort de cette expérience, j’ai décidé de partir voyager dans l’objectif de découvrir d’autres cultures, d’apprendre de modes de vies différents, et de me confronter à d’autres réalités, car je suis persuadé que c’est en voyageant que l’esprit s’ouvre au monde. J’ai donc entrepris un voyage de 10 mois en 2016, à travers 11 pays, en Asie du Sud-Est, en Océanie, et dans le Sud de l’Afrique. J’ai eu l’opportunité d’aider deux orphelinats en tant que bénévole durant 2 semaines au Cambodge et 6 semaines en Afrique du Sud. C’est ce voyage et le constat implacable d’une répartition inégalitaire des revenus issus d’un tourisme malheureusement trop formaté, qui m’ont conduit à créer FairTrip. »

 

Thévi de Coninck, CMO
« Je suis diplômée d’une Licence de droit et Science Politique et d’un Master en Marketing et Communication de l’Université Paris 2. Experte en communication, j’ai débuté ma carrière comme planneur stratégique en agence de communication où j’ai travaillé pour des marques de grande consommation. Je me suis ensuite spécialisée dans les relations presse et publiques en accompagnant des start-up. Depuis 2015, je suis en charge de la communication internationale d’une grande application de rencontre. C’est en 2008, aux Etats-Unis, que Brian et moi nous sommes rencontrés pendant notre année d’étude à l’étranger. Ensemble, nous avons exploré ce pays. Passionnée de voyages, j’ai beaucoup sillonné l’Asie, notamment le Cambodge où j’ai mes origines et où je suis persuadée, là-bas comme partout dans le monde, que le tourisme peut
insuffler une dynamique positive pour les habitants et faire la différence.»

 

Alexandra Cofano, CBO
« Ingénieur commercial, j’ai longtemps travaillé pour divers grands groupes liés au secteur des télécommunications et de la tech. En parallèle, je me suis lancée dans la création d’un blog intitulé « Le Clan des Sens », dans lequel je publiais des portraits d’agriculteurs ou de restaurateurs qui se s’approvisionnent directement auprès des producteurs locaux. Fin gourmet et défenseur des circuits courts, cette activité est devenue petit à petit très importante pour moi. Si bien que j’ai décidé d’en faire mon métier. Un choix qui m’a permis de me consacrer à plein temps à une activité pleine de sens : soutenir et promouvoir un autre mode de consommation, plus respectueux de l’environnement. J’ai rencontré l’équipe FairTrip et ai rejoint l’aventure pour servir mon objectif principal : permettre à chacun de découvrir des endroits exceptionnels tout en ayant un impact positif et en soutenant l’économie locale. »

 

Le « + » de l’info

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?
Un entrepreneur est avant tout un passionné, quelqu’un qui déborde de motivation et qui dispose d’une vision précise pour élaborer un projet. Il faut pouvoir s’investir entièrement et avoir une grande capacité à développer des compétences diverses et variées pour bien comprendre son environnement de croissance. Enfin, il ne faut jamais cesser d’y croire.

Quelle ambition ?
« Les gens qui sont assez fous pour penser qu’ils peuvent changer le monde sont ceux qui le font » – Steve Jobs. Notre ambition ? Changer le monde en voyageant.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *