Start-up de la semaine : Gwiido réinvente la visite touristique urbaine

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Gwiido, une solution BtoB qui souhaite faire mettre le sport au cœur des visites touristiques. 

 

Quel est le concept initial ? 

En tant qu’ancien consultant, j’étais toujours en déplacement d’affaires, et toujours une paire de baskets dans le sac pour aller courir au départ de mes hôtels, mais pas facile de profiter d’une ville en courant avec un plan papier griffonner par un réceptionniste…l’idée de Gwiido est partie de là : permettre de faire découvrir des villes par tout sport déambulant, comme le running notamment.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Ils sont nombreux : dépoussiérer les traditionnels audio-guides par des contenus décalés et donc promouvoir un territoire autrement, maîtriser l’expérience urbaine des touristes pour que le retour sur expérience soit globalement positif et qu’ils reviennent, et transformer un client affaires « satisfait » en client loisirs qui revient…

 

Quel est le cœur de cible ?

Notre business modèle est BtoB, donc notre cœur de cible est initialement les Hébergeurs : Appart’Hôtels et Hôteliers. Mais notre concept intéresse d’autres acteurs du tourisme, qui veulent étendre leur chaîne de valeur sur le « Pendant Séjour » de leur client. C’est pourquoi nous discutons également avec une compagnie de Croisière, une compagnie aérienne, des municipalités, des Offices de Tourisme, et même une OTA…

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Tout concepteur d’application mobile est un concurrent indirect potentiel…nous nous différencions par notre solution standardisée prête sur étagère, ce qui nous permet de déployer une application marque blanche pour nos clients en moins de 2 mois sur iOS et Android, mais également par notre modèle économique basé sur la location de notre solution technologique et de ses contenus. Enfin, la capacité de créer des contenus sur mesure pour nos clients (parcours et audio) nous permet de nous adapter à chaque spécificité de nos prospects.

 

Quel est le marché potentiel ? 

Sur le seul segment des hôteliers, sur la base de notre modèle économique, nous estimons que dans les 10 principales villes françaises le marché ciblé est de 3 millions d’euros par an.

Il faudrait ajouter à cela les autres segments. L’estimation du marché européen est en cours.

Quel est le business model ?

Nous nous calquons sur le modèle du SaaS « Software as a Service » mais pour une APP.

Il y a un forfait initialisation qui est payé une fois pour tout la durée du partenariat par le client BtoB qui couvre la personnalisation. Puis, c’est un abonnement mensuel qui comprend la mise à disposition de la solution et sa maintenance sur la période d’engagement. Nous proposons deux offres : la « Starter » à 750e pour les frais d’initialisation puis 200e par mois sur un minimum de 12 mois et le pack « premium » qui comprend un contenu ultra-personnal à partir de 3000e pour les frais d’initialisation puis 350e par mois

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

Oui, nous sommes incubés chez Marseille Innovation. Et l’école ESCAET et la CCI Marseille Provence sont des mentors de la première heure pour notre concept.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? 

Après seulement 9 mois d’existence, 2018 est pour nous l’année de la preuve de produit / preuve de marché.

Notre première version d’appli est prête, et nous sommes en pleine prospection commerciale pour la commercialiser.

Une dizaine de leads sont en cours de négociation, autant avec des hôtels indépendants qu’avec 2 groupes du CAC40…on espère annoncer notre premier contrat rapidement.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Nous arriverons à boucler 2018 avec nos financements actuels (Fonds propres, subvention PACA et prêts bancaires).

Si nous validons notre preuve de marché 2018, et réalisons du chiffre d’affaires, nous irons chercher quelques 100k€ pour étendre notre solution au 10 principales villes françaises pour 2019.

 

Une actualité à annoncer ?

Gwiido a remporté fin mai lors du salon VIVA TECHNOLOGY un AccorHotels Innovation Award, puis le 22 juin dernier, nous avons remporté la première édition du Tourism Trophy organisée par les Entreprises du Voyage.

 

 

Et l’équipe ?

Julien SAIANI, 32 ans, Fondateur et Dirigeant de GWIIDO, diplômé Ingénieur Arts et Métiers, Mastère Spécialisé EM Lyon. Il a passé 6 ans au Conseil en Transformation d’Entreprise.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Julien Saiani : Tout a été un concours de circonstance suite à un arrêt maladie avec alitement. A la base c’était un défi, puis j’ai remporté un concours… ensuite tout s’est enchaîné.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Julien Saiani : Un cœur bien accroché pour gérer les ascenseurs émotionnels quotidiens… Et raisonner systématiquement en opportunités, et non en risques.

 

Quelle ambition ?

Julien Saiani : A court terme, d’un point de vue professionnel, réaliser notre preuve de marché…pour rapidement à titre personnel ne plus être à découvert en fin de chaque mois…car c’est aussi cela une des réalités des entrepreneurs au début !

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *