Start-up de la semaine : Kookooning souhaite mettre en avant les savoir-faire locaux

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Kookooning, une jeune pousse qui souhaite remettre les savoir-faire locaux au coeur des séjours thématiques. 

 

Quel est le concept initial ? 

KooKooning.com est une plateforme de mise en relation entre des prestataires touristiques et des voyageurs. Concrètement, KooKooning combine hébergements et activités : loisirs, visite, dégustation, artisanat, … avec une dimension thématique (gastronomie, bien-être, loisirs créatifs,etc.). Cela permet d’ajouter « l’envie » aux critères de recherche classiques : “Où” et “Quand”.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

KooKooning s’inscrit dans la démarche du Slow Tourism et dans une tendance qui s’installe : donner du sens à ses vacances. Pour répondre à ces envies de vacances actives ou créatives, nous mettons en avant une offre qui avait peu de visibilité jusque là : artisanat, loisirs créatifs, … et de nombreux autres savoir-faire locaux.

 

Quel est le cœur de cible ?

Tous les voyageurs qui “recherchent plus qu’un lit” ! Cela va du Week-End en amoureux à l’enterrement de vie de jeune fille/garçon en passant par toutes les formes de vacances originales.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Notre différence réside dans l’approche thématique comme fil conducteur du séjour et dans notre ambition de référencer des hôtes qui n’ont pas forcément de visibilité touristique aujourd’hui : l’apiculteur, l’artisan, le centre équestre, … mais aussi des cours de cuisine, d’aromathérapie, d’ébénisterie.

Une autre différence réside dans le fait de vouloir favoriser la réservation en direct.

 

Quel est le marché potentiel ? 

Notre marché démarre dans une alternative aux coffrets séjours et va jusqu’à la préparation de séjours personnalisés. Pour cela, nous référençons des prestations touristiques originales.

Nos clients sont les prestataires touristiques à la fois sur le volet “hébergement” et sur le volet “activité”.

 

Quel est le business model ?

Le service ne prend aucune commission auprès des voyageurs.

Les seuls clients sont donc les prestataires auxquels il est proposé le choix entre :

  • le pack Standard : aucun abonnement, le prestataire crée son annonce et nous prenons une commission sur les réservations validées (9%).
  • le pack Premium : pour plus de services et de visibilité, et une commission réduite (6%), le membre prestataire peut opter pour un abonnement annuel sans engagement qui favorise la réservation en direct (téléphone, lien Web).

Une troisième formule “PRO” permet à ceux qui n’ont pas de site Web de réservation d’en créer un facilement via un outil de gestion complet : disponibilités synchronisables, tarifs, contacts, etc.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

KooKooning a été sélectionné pour un accompagnement de 12 mois par l’accélérateur Open Tourisme Lab. Nous avons intégré la première promotion.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? 

Après avoir expérimenté l’idée en 2016, nous avons transformé le prototype en version officielle en 2017.  Nous recherchons désormais des partenaires pour accélérer la construction d’une offre qualifiée et originale.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

KAPT a réalisé une première levée de fonds (150 k€) qui a permis de développer la plateforme technologique KAPT.travel sur laquelle s’appuie KooKooning avec le soutien de BPI France. Nous avons maintenant besoin de fonds spécifiquement pour KooKooning afin d’accroître nos efforts en prospection, et surtout, en promotion du service.

 

Une actualité à annoncer ?

Après avoir intégré l’Open Tourisme Lab, nous avons initié une démarche partenariale avec des associations regroupant des hébergements et/ou des activités touristiques.

 

Et l’équipe ?

Les fondateurs sont en quelque sorte l’ensemble de l’équipe KAPT qui a fait germer l’idée. Mais, si on se focalise sur le porteur du projet Sébastien Guardiola, il porte l’idée que chacun puisse personnaliser ses séjours au plus près de ses envies.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

L’envie de créer KooKooning est directement liée à la difficulté de personnaliser son propre séjour à thème et au manque de visibilité de certaines activités touristiques dans le monde rural.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Un pessimiste actif ! Capable de résister au yoyo émotionnel.

 

Quelle ambition ?

Devenir le réflexe de la préparation de séjour autour d’une envie et ainsi donner un second souffle touristique aux savoir-faire locaux.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *