Start-up de la semaine : MiamBot, un chatbot qui vous permet de réserver une table en un clic

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur MiamBot, un chatbot spécialisé dans la réservation de table dans les restaurants. 

 

Quel est le concept initial ? 

MiamBot est un chatbot entièrement gratuit sur Messenger, qui permet de trouver, réserver rapidement, simplement un restaurant à proximité dans tous les pays et dans 4 langues (Français, Anglais, Espagnol, Portugais), tout en cherchant à apporter plus de services au consommateur. Notre objectif est de faciliter la réservation d’un restaurant en 1 clic en accédant rapidement aux informations pertinentes tout en misant sur la proximité.

L’avantage de MiamBot c’est qu’il n’y a pas d’application à installer, c’est un service directement disponible sur Messenger (Facebook).

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Pour les restaurants des hôtels, des acteurs du tourisme (centre de vacances, chambres d’hôtes..) et la restauration en général, on va proposer une solution, une technologie nouvelle, disruptive permettant de simplifier la réservation en mobilité sans perte de temps pour le restaurateur ou l’hôtelier.

Ils pourront ainsi augmenter le taux de remplissage des tables autours d’offres promotionnelles et auront la totale liberté pour décider de ses offres comme ils le font dans leur restaurant. Le taux de remplissage (66% des tables sont en général libres, elles ne trouvent pas de clients) est un challenge constant qui, pour le moment, est complexe à gérer pour plus de 80 % des restaurateurs.

Notre objectif est de résoudre ce problème et d’amener rapidement des clients aux restaurateurs, notre offre sera plus performante en termes de taux de conversion.

 

Quel est le cœur de cible ?

Tous les restaurants… indépendants, de chaînes, de groupes hôteliers….

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Sur la V2, nos principaux éléments différenciant seront :

  • Le service de réservation rapide simple à gérer
  • Une solution plus performante sur l’engagement des mobinautes car ils pourront rapidement et simplement réserver un restaurant à proximité

Nous sommes convaincus que de plus en plus de services sur internet seront de plus en plus centralisés par la messagerie, c’est la stratégie de Facebook en autre, les chatbots on leur carte à jouer.


Quel est le marché potentiel ? 

Notre marché est le même que celui de TripAdvisor, Groupon, La Fourchette, Foursquare, Yelp et d’autres (avec des offres différentes)…. sur le segment des restaurants, marché à  dimension internationale, très concurrentiel mais très porteur à la fois.

Aujourd’hui nous nous devons d’être créatifs et différents face à ces mastodontes. Notre challenge, nos principales préoccupations seront d’exécuter rapidement et de continuer à prendre de l’avance en terme d’innovation. Nous avons déjà de nombreux utilisateurs sans campagne de communication payante.

 

Quel est le business model ?

C’est confidentiel pour le moment on communiquera dessus début 2019.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

Pour le moment non, c’est une question qui se pose mais pas à n’importe quelles conditions.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? 

Aujourd’hui, après avoir testé MiamBot et fort de son succès (plusieurs milliers d’utilisateurs), on a identifié une opportunité de marché, on va y aller en plusieurs étapes pour monétiser notre modèle, c’est notre but pour 2019.

Notre objectif prioritaire est de ne pas ralentir le lancement d’une V2 pour la tester rapidement et ajuster rapidement notre business model. Le challenge : mettre en ligne ce nouveau service pour fin 2018… il sera gratuit au démarrage, on conservera un modèle gratuit en parallèle de services payants par la suite. La v2 serra différente et la réservation surtout basée sur les offres promotionnelles, l’information sur l’hygiène sera toujours présente mais uniquement à titre informatif comme c’est le cas aujourd’hui. En parallèle, protéger notre innovation est aussi une priorité avec un brevet.

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Pas de besoin à très court terme, plutôt en 2019.

 

Une actualité à annoncer ?

Si vous en avez marre de perdre du temps pour trouver un restaurant, MiamBot est là pour vous aider. En parallèle, nous continuons à étendre l’information sur le niveau d’hygiène sur d’autres pays (les USA sont en cours..), mais vous pouvez déjà trouver, un restaurant en France et en UK en fonction du niveau d’hygiène et ça, c’est unique.

 

 

Et l’équipe ?

Nous sommes 3, moi-même, Alexis Vilarino, fondateur et CEO/COO et 2 ingénieurs expérimentés dont un qui est en charge d’améliorer l’intelligence et les performances de MiamBot.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Alexis Vilarino : J’ai commencé avec Breaksurfing, dans le domaine du mobile to store, une sorte de Critéo pour les points de vente et finalement très proche du business de MiamBot mais c’est fois-ci pour le secteur de la restauration. Mes principales motivations c’est avant tout de faire quelque chose que j’aime, innover et si en plus c’est porteur c’est encore mieux.

 

 Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Alexis Vilarino : Une forte résilience et une motivation à toute épreuve, il faut être très motivé pour déplacer les montagnes si on veut changer les choses.

 

Quelle ambition ?

Alexis Vilarino :  Au fond, qu’a-t-on à perdre on a tout à gagner, alors on se permet le luxe d’y croire et de rêver un peu, on voit loin, construire une future pépite française là où les américains dominent c’est un challenge existant…  On adore les américains mais on préfère quand même la gastronomie Française.

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *