Start-up de la semaine : MyBabyLoc, le Airbnb du matériel de puériculture

i-tourisme

La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur MyBabyLoc, une plateforme de location de matériel de puériculture qui simplifie la vie des parents en vacances.

 

Quel est le concept initial ?

MyBabyLoc est une plateforme communautaire de location de matériel de puériculture ou lié à l’enfance. Elle permet de mettre en relation des personnes (particuliers ou professionnels) en possession de matériel pour enfant avec des personnes qui en ont besoin et qui souhaitent le louer. La location peut être de courte ou de longue durée. MyBabyLoc permet ainsi à des familles de trouver localement le matériel nécessaire pour leur bébé quand elles sont en voyages ou en déplacement.

 

Comment ça marche ?

MyBabyLoc cherche à favoriser la flexibilité. Les propriétaires de matériel de puériculture peuvent ainsi déposer des annonces de locations, au prix et pour la durée qu’ils souhaitent. La location se fait en toute sécurité puisque MyBabyLoc permet la gestion de la caution par carte bancaire. Un calendrier de disponibilité est mis en place pour chaque article en location. Ainsi, s’ils ont un besoin ponctuel de matériel, il leur suffit de le rendre indisponible.

Les clients peuvent trouver très simplement le matériel dont ils ont besoin en le louant via la plateforme. Ils peuvent payer en toute sécurité par des moyens de paiement sécurisés (STRIPE et PAYPAL).

Un système de notation des propriétaires et des clients est mis en place afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Voyager avec un bébé ou enfant en bas âge peut vite se transformer en expédition. Cela nécessite une véritable organisation. Penser aux repas, aux promenades, au couché, à l’hygiène… Les valises se remplissent très vite et la logistique peut devenir compliquée. MyBabyLoc simplifie la vie des parents en allégeant leurs valises. En effet, MyBabyLoc leur permet de louer sur place du matériel de puériculture (poussette, siège-auto, porte-bébé, chauffe-biberon, lit parapluie, etc.). Ils savent où récupérer leur matériel de puériculture ou ont  éventuellement choisi le service « livraison » sur leur lieu de villégiature. Par ailleurs, pour les touristes étrangers qui n’ont pas la possibilité de transporter tout leur matériel, souvent les équipements pour bébé des hôtels ou des appartements Airbnb se limitent à un lit parapluie et une chaise haute. Trouver à proximité de leur lieu de villégiature un siège-auto, une poussette, une baignoire voire un vélo pour enfant est un réel avantage.

 

Quel est le cœur de cible ?

Les parents et futurs parents :

  • qui voyagent
  • qui habitent de petites surfaces : dans des grandes villes telles que Paris, Lyon et Marseille. C’est d’ailleurs là que l’offre de location de matériel d’occasion sera également la plus concentrée.
  • qui ont des enfants en bas âge, des enfants multiples ou des enfants rapprochés
  • qui souhaitent avoir une consommation éco-responsable.

 

Quel est votre élément différenciant ?

Il existe deux autres plateformes similaires à MyBabyLoc mais uniquement destinées aux parents qui voyagent, et qui ne proposent donc que de la location de courte durée.

Il existe également des professionnels qui font de la location de matériel de puériculture. Le matériel est à retirer et à restituer en points de retraits avec les contraintes horaires que cela représente. Il devient impossible de louer un matériel du vendredi soir à 20h au dimanche à 16h. Par ailleurs, les points de retrait peuvent être très éloignés de la destination finale.

Beaucoup d’entre eux restent très chers : ils en répercutent le prix d’achat et la logistique sur le tarif. Par ailleurs, leur tarifs sont peu voire pas dégressifs en fonction de la durée de location.

 

 

 

Quel est le marché potentiel ?

De la poussette aux biberons, les foyers détiennent en moyenne 16 articles destinés à leur nouveau-né. Ce marché représente environ un milliard d’euros en France. Nous souhaitons convaincre une partie des nouveaux parents qu’il n’est pas nécessaire d’acheter neuf et en plusieurs exemplaires tout le matériel pour son enfant.

 

Quel est le business model ?

L’inscription est totalement gratuite. Ensuite, les tarifs sont dégressifs : plus la durée de location est importante plus le prix de revient à la journée est faible. Le concept de MyBabyLoc s’inscrit également dans l’économie circulaire, c’est-à-dire que la location de matériel de puériculture peut rapporter aux parents entre 200 et 700€ par an. Le transport est moindre, le matériel est réutilisé, l’impact écologique est donc réduit à son minimum !

 

Faites-vous partie d’un incubateur ?

MyBabyLoc a intégré l’incubateur Willa by Paris Pionnières en décembre 2018.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? (date lancement, amorçage, levée de fonds, besoins…)

La plateforme est en ligne depuis le  10 janvier 2019. Nous avons une demande croissante de locations, c’est très bon signe !

 

Une actualité à annoncer ?

La version 2 de la plateforme sera mise en ligne fin juin. Elle offrira un parcours plus simple.

 

 

Et l’équipe ? 

 

L’équipe est composée de moi-même, Marie-Laure Ogor, la fondatrice de MyBabyLoc. Je suis appuyée par développeur « full stack » (qui conçoit un outil informatique de A à Z, ndlr) et une comptable.

Actuellement, je suis en recherche active d’une ou d’un associé(e) afin de solidifier l’équipe et de se développer plus rapidement.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

C’est à la suite d’un voyage aux Canaries en famille que l’idée de MyBabyLoc a germé. Lors de ces vacances, je souhaitais louer sur place une poussette spécifique mais j’y ai renoncé car trop loin et trop chère. J’ai donc malgré moi fait l’acquisition de cette poussette au prix exorbitant. J’ai souhaité en amortir le coup et l’ai proposé en location via un site d’annonces en ligne. J’ai été surprise du succès de mon annonce. J’avais remboursé l’intégralité de ma poussette en 3 mois à peine. J’ai donc fait l’acquisition d’une deuxième, d’une troisième puis d’une quatrième poussette de la même marque. Même succès ! J’ai fait la même chose avec tout le matériel de puériculture qu’il me restait. MyBabyLoc était né !

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

L’entrepreneur doit avoir une capacité d’adaptation, autrement dit, savoir tout faire avec presque rien. Aussi, il doit garder un moral d’acier.

 

Quelle ambition ?

Pourquoi ne pas se développer à l’étranger ?

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *