Start-up de la semaine : Out Of Reach se spécialise dans les voyages 100% digital detox

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Out of Reach, une jeune pousse qui propose des voyages « déconnectés ».

 

Quel est le concept initial ? 

Out Of Reach est la première agence-plateforme web de voyages déconnectés. Et l’Out Of Reach est une nouvelle destination : au bout de la France comme au bout du monde, une zone déconnectée qui rend ses visiteurs VIP (Very Inaccessible People)… le nouveau luxe. C’est d’ailleurs le slogan d’Out Of Reach : The New Luxury.

Les séjours Out Of Reach sont classés selon 3 niveaux de déconnexion : du plus modéré au plus extrême, quand ni wifi, ni 3-4G, ni réseau téléphonique ne sont accessibles. Le luxe ultime !

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

A l’heure où le tourisme se veut de plus en plus connecté, avec le développement de solutions technologiques d’accompagnement au voyageur toujours plus pointues, Out Of Reach prend le contrepied de la tendance et invite à débrancher, lâcher-prise, sortir de sa zone de confort digital pour vivre une véritable aventure et, finalement, de vraies vacances.

Chez Out Of Reach, nous sommes convaincus que la déconnexion devient l’élément incontournable des vacances.

 

Quel est le cœur de cible ?

Sur le BtoC, les cadres urbains hyperconnectés en recherche d’aventure, qui réservent pour eux ou sont invités par leurs proches au travers de la carte-cadeau Out Of Reach. Et les familles urbaines, qui souhaitent partager une aventure dans un écrin de nature, en « Out Of Reach ».

Sur le BtoB, nous nous adressons aux entreprises qui souhaitent offrir un véritable break déconnecté à leurs employés.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Out Of Reach apporte un levier clair, pour une expérience hors-norme de voyage : la déconnexion, en pleine nature, hors des sentiers battus, dans un maximum de zones blanches.

Et l’agence traite le voyage déconnecté de manière globale, de sa préparation en amont, notamment avec une webapp de messages d’inaccessibilité (app.oor.zone), à son accompagnement en voyage : fourniture de simple-phone type 3310 grâce à notre partenariat avec Nokia et mise en place d’une permanence téléphonique personnalisée.

Plus spécifiquement, sur le marché de la digital detox, Out Of Reach propose une approche ludique de la déconnexion, traitée comme l’aventure des temps modernes (versus les approches thérapeutiques).

 

Quel est le marché potentiel ? 

Sur le marché BtoC, Out Of Reach n’adresse pas seulement le marché (aujourd’hui de niche) de la « digital detox ». Selon nous, 50% de la population âgée de 25 à 65 ans peut potentiellement être acheteuse de voyages Out Of Reach, pour elle-même ou ses proches  (soit 17 millions de personnes en France). Avec son positionnement « aventure des temps modernes », l’agence a pour ambition de se faire une place sur l’immense marché du voyage nature/aventure.

 

Quel est le business model ?

Out Of Reach est une agence de voyages en ligne, dotée d’un programme carte-cadeau. A cette heure, nos 2 sources principales de revenus sont les commissions sur la vente de séjours et cartes cadeaux. Des sources alternatives et complémentaires de revenus sont à l’étude.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

Non, nous souhaitions poser les bases du projet sans cadre, en cultivant nos intuitions profondes. Cela dit, nous nous sommes entourées d’un comité stratégique d’amis entrepreneurs issus du monde de l’événementiel, du tourisme, de la communication. Et nous réfléchissons, aujourd’hui, à l’intérêt pour nous de rejoindre un incubateur, pour ouvrir le jeu !

 

Où en est le lancement  de votre start-up ? 

Nous avons créé la société en octobre 2017 et avons lancé notre offre BtoC grand public en France, cet été 2018. Cette phase d’amorçage s’est réalisée sur fonds propres.

Nous avons 3 grands projets de développement : la v2 de notre plateforme, la commercialisation de produits complémentaires (BtoB et BtoC) et notre lancement sur le marché anglo-saxon.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Nous envisageons une levée de fonds pour le premier semestre 2019, afin de financer ces 3 grands projets de développement (plateforme, produits et marché).

 

Une actualité à annoncer ?

Le lancement de notre offre BtoB en novembre, sur le salon Séminaire Expo d’Heavent : les séminaires en Out Of Reach, destinés aux entreprises désireuses d’utiliser le levier de la déconnexion pour leurs séminaires de team-building.

 

 

Et l’équipe ?

Félicie Royol et Sandrine Gaussein-Casanova sont amies et compagnes d’aventure de longue date. Elles se sont rencontrées à l’Edhec et ont battu ensemble, les sentiers déconnectés des Alpes et de Patagonie.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Out Of Reach : L’appel de l’aventure, toujours, et l’envie d’apporter du sens. Nous sommes intimement convaincues que nous contribuons, avec Out Of Reach, à l’évolution de notre rapport au digital, de manière ludique certes, mais concrète.

 

 Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Out Of Reach : Vision, écoute, détermination, pragmatisme et partage. Pour nous l’entrepreneuriat est aussi beaucoup une aventure humaine : savoir s’entourer, prendre du recul, travailler beaucoup, sans jamais se prendre au sérieux.

 

Quelle ambition ?

Out Of Reach : Devenir, d’ici à 5 ans, la référence mondiale du voyage déconnecté.

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *