Start-up de la semaine : Qweekle, un nouvel outil pour la gestion des parcs de loisirs

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Qweekle une des jeunes pousses qui vient d’intégrer la nouvelle promotion du Welcome City Lab.

 

Le concept initial ?

Qweekle propose aux petites et moyennes structures, acteurs dans le domaine du loisir au sens large (loisirs, loisirs sportifs, culturels inclus) un outil de gestion complet (caisse enregistreuse, planning de réservation, réservation en ligne), conforme aux nouvelles normes 2018, adapté, mobile (saas) et abordable.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Certaines structures à vocation touristique (parcs de loisirs, musées, excursions, …) ont besoin de solutions adaptées pour gérer les réservations de leurs clients et de fluidifier l’encaissement des entrées. En ce sens, Qweekle s’adresse également à de nombreuses structures touristiques

 

Quel est le cœur de cible ?

Notre premier cœur de cible sont les PACE (parcs d’attractions couverts pour enfants). Les besoins d’autres secteurs de loisirs comme les laser-Games, accrobranches, futsal, trampoline parks, murs d’escalade, karting, bowling, escape games, paint-ball, salle de jeux virtuels… étant similaires, nous considérons ces secteurs comme notre cœur de cible également.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Un outil tout en un qui permet de gérer les secteur clés de leur activité : caisse, planning, site de réservation en ligne, puis courant 2018, des modules optionnels de CRM, gestion des emplois du temps des employés, et gestion des échéances d’inspection et remplacement des équipements.

A ce jour, la concurrence ne propose pas une offre aussi complète que Qweekle en termes de fonctionnalités métiers. De nombreux concurrents proposent en mode saas, soit une caisse, soit la réservation mais très peu proposent l’intégration de la caisse ET la réservation, ce qui présente des avantages certains en termes de gain de temps à l’accueil des clients et de rapport d’activité.

 

 

Quel est le marché potentiel ?

L’estimation du cœur de cible est de 2200 structures en France et 10000 structures en Europe.

 

Quel est le business model ?

Notre business model est basé sur l’inbound Marketing, un abonnement mensuel (à partir de 89e par mois HT) et un support personnalisé.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ?

Oui, nous avons intégré la nouvelle promotion du Welcome City Lab et nous sommes candidats au Tremplin, spécialisation Sport.

 

Où en est le lancement  de votre start-up ?

La commercialisation a débuté en novembre 2017. Une douzaine de clients nous ont rejoint parmi lesquels, des parcs de jeux couverts, trampoline parc, parc de sport en plein air, salle de jeux virtuels.

 

Cherchez vous actuellement des financements ?

Non, pas pour l’instant.

 

Une actualité à annoncer ?

Notre adhésion au Snepa (syndicat des accrobranches) et notre participation à plusieurs salons en tant qu’exposants dont SPACE, IAAPA ou Family Attraction Expo à Birmingham en novembre.

 

Et l’équipe ?

  • Eric Baÿ -Pilote, Associé
  • Quentin Demannez, Cédric Demannez, Sébastien Dehaze – Développement informatique, Associés
  • Nicolas Mattei –Développement commercial, Associé

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Nous sommes tous des entrepreneurs de base, donc ça nous paraissait naturel d’entreprendre ensemble.

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

De l’autonomie à tous les niveaux et une bonne équipe de travail.

Quelle ambition ?

Privilégier la qualité et l’adéquation du produit et conquérir toujours plus de marchés en France et à l’international.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *