Start-up de la semaine : Spotyride démocratise les sports nautiques

i-tourisme

La « Start-up de la semaine » braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Spotyride, une marketplace communautaire pour les professionnels et passionnés de glisse. 

 

Quel est le concept initial ?

Chercher une structure où je peux pratiquer du wakeboard, de la planche à voile ou encore du surf, c’est possible avec n’importe quel moteur de recherche. Être certain que les informations trouvées sont exactes, un peu moins, car cela implique de téléphoner au bon moment sous réserve de réussir à joindre quelqu’un. En effet, aujourd’hui, plus de 80% des petites structures de loisirs ne sont pas digitalisées.

Nous avons donc imaginé la première marketplace communautaire, à destination des particuliers comme des professionnels et dédiée aux sports nautiques : Spotyride.

 

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

Dans le détail, les structures de loisirs ont un accès privilégié à disposition leur permettant de mettre à jour en temps réel leurs informations et de gérer leur communication très facilement via leur back-office « Spotyride ». Ils peuvent modifier à leur guise les horaires, les tarifs, les stages, les événements et peuvent y ajouter des photos, des vidéos pour mettre en valeur leurs spots.

Par ailleurs, ces bases de loisirs sont visibles pour une plus large communauté, à l’échelle locale mais aussi nationale et internationale. Grâce à cet outil, les professionnels peuvent dynamiser et adapter leurs offres de service en temps réel et en toute simplicité. Ils peuvent également identifier en simultané leurs opérations marketing grâce aux outils de communication mis à leur disposition.

 

Côté utilisateurs, cette application leur permet d’identifier, de géolocaliser et de réserver des activités de loisirs et nautiques sur une seule et même application.

 

A l’avenir, nous projetons de proposer une nouvelle fonctionnalité qui permettra de visualiser en quelques clics les événements autour de soi ou proche de sa prochaine destination de villégiature.

 

Quel est le cœur de cible ?

Pour la partie BtoB, sont concernées les structures de loisirs uniquement nautiques dans un premier temps (Téléski-nautique, école de kite, de surf, wake, aquaparks, Canoé, loueurs de jet ski, …).

Pour les consommateurs, notre cœur de cible est assez large, allant du débutant au passionné, aux groupes, familles ou personnes seule, de 15 à 60 ans.

 

Quel est votre élément différenciant ? 

Notre plus-value réside dans l’aspect global, accessible et simple d’utilisation de l’outil. En effet, toutes les structures adhérentes ont un back-office qui leur permet de mettre à jour leurs informations en temps réel, de communiquer et de promouvoir leurs activités, événements auprès de la communauté en totale autonomie. Il leur permet d’être visible sur le net sans se soucier du SEO, du référencement, des upgrade…

 

Quel est le marché potentiel ?

Nous recensons plus de 5 000 structures de loisirs nautiques (téléskis nautiques, spots bateaux, écoles de kite, de surf, aquapark…). Les pratiquants dans le domaine du ski nautique et wakeboard représentent plus de 30 millions de personnes. Ils sont plus de 35 millions en surf, 8 millions en kayak, le kite étant le plus faible avec seulement 200 000 rencensés.

Actuellement, nous relevons près de 500 téléchargements sur l’application. Plus de 1000 spots sont référencés depuis novembre 2018, alors que la saison n’a pas encore commencé. Notre potentiel de progression s’annonce important.

 

 

Quel est le business model ?

Notre business model est basé sur des formules d’abonnement relatives aux services utilisés comme la réservation ou la communication. Par défaut, le premier niveau correspondant à la géolocalisation, la description des services proposés et les accès en temps réel à leurs informations est gratuit. Nous comptons également sur la prise de commissions sur les réservations réalisées et dans une moindre mesure sur la publicité que nous ne voulons au minimum intrusive.

 

Faites-vous partie d’un incubateur ? 

L’aventure a commencé avec notre intégration au sein du BIC (Business et Innovation Centre) Montpellier. Le site nous a accompagné dans le montage et la structuration de notre projet, dans la mise en relation avec l’écosystème montpelliérain.

Rapidement, nous avons souhaité intégrer l’agence Adocc Sport qui nous accompagne au sein de l’écosystème régional, y compris dans la participation à des événements sportifs comme le Sportup Summit.

Et enfin, nous avons bénéficié d’un appui essentiel grâce à l’incubateur Ionis 361, réel support sur tous les aspects techniques (mentoring, compétences au sein du groupe Ionis : EPITECH, E-ARTSUP).

 

Une actualité à annoncer ?

Spotyride a été créée le 26 mars 2018. Six mois plus tard, l’application était visible et téléchargeable depuis l’Apple Store et Google Play Store. Les fonctionnalités de réservation et de notifications seront disponibles dans quelques semaines – elles sont actuellement en phase de test.
Suite aux demandes de propriétaires de base de loisirs, nous avons élargi les activités au canoë et kayak, à la voile…

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

Grâce au soutien de la région, du fond d’amorçage Créalia et de la Banque Populaire du Sud, nous avons pu passer la première étape du développement technique et de l’amorçage commercial.
Aujourd’hui, tous les indicateurs sont au vert concernant l’intérêt du marché à Spotyride en France et en Europe – même au delà de nos espérances. Après avoir été retenu par le CTA (Consumer Technology Association) pour exposer au sein de l’Eureka Parc du CES de Vegas, nous venons d’apprendre que Spotyride est nominé aux awards remis par la WSIA, association représentative de l’industrie nautique américaine. Ces nominations représentent pour nous des “labels” de qualité et d’innovation et donc de confiance pour les grandes marques dans le monde de la glisse.

Nous allons devoir accélérer le développement des nouvelles fonctionnalités, le passage en multi-langues, la sécurisation de nos serveurs… Dans ce cadre, nous allons effectivement d’ici la fin de l’année rechercher des financements.

 

 

Et l’équipe ? 

Spotyride est créé par Sophie Combettes Sirech et Philippe Sirech. Les deux fondateurs sont des spécialistes dans leur domaine avec des parcours très complémentaires :

La première possède 25 ans d’expérience dans la gestion de projets dits complexes en tant que consultante et salariée SFR.

Le second est fort de 25 ans d’expérience dans le wakeboard, fondateur et président de la AFW en 2000, WWA France (World Wakeboard Association) en 2009, éditeur de l’unique magazine international de wakeboard.

 

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

Philippe est un entrepreneur dans l’âme, passionné de sport et impliqué pour dynamiser le sport et sa pratique, valoriser et aider les nouveaux champions de demain, accompagner dans le développement de nouvelles structures.

Créer et lancer le projet en région Occitanie était une évidence pour nous en raison du dynamisme de la région dans le sport, de sa richesse d’offres sur son territoire mais aussi parce que nous souhaitions être acteur dans le développement économique local.

 

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Ténacité, multi-compétences, ambition, curiosité, créativité, passion.

 

 

Quelle ambition ?

Être un acteur majeur et reconnu dans la création de solutions digitales à destination des petites structures. Nous avons pour objectif de les inviter à se recentrer sur leur cœur de métier tout en bénéficiant des évolutions des nouvelles technologies pour améliorer leur service client. Côté pratiquant, nous souhaitons lui faciliter la pratique, se challenger, partager avec sa communauté…

 

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *