Start-up de la semaine : Urbik mise sur les points d’information connectés

i-tourisme

La « Startup » de la semaine braque chaque vendredi ses projecteurs sur une jeune pousse innovante, proposant un concept nouveau et/ou une nouvelle approche d’une thématique tourisme ou loisirs. Aujourd’hui, focus sur Urbik, une des jeunes pousses qui vient d’intégrer la promotion de l’Open Tourisme Lab. 

 

Le concept initial ?

Chez Urbik, nous avons développer des points d’information connectés et 100% autonomes :

– Connectés, parce qu’ils viennent diffuser services et informations sous forme de portail directement sur votre smartphone sans aucun besoin de téléchargement d’applis mobiles.

– Autonomes (100% photovoltaïque), car cela permet de les installer n’importe où, sans besoin de travaux ou de raccordement. Nous sommes également autonomes en terme de réseau du point de vue de l’utilisateur, la solution fonctionne aussi très bien en zone blanche ou de faible réception.

Nos dispositifs sont de véritables points de services, ils permettent la recharge de mobiles, intègrent différents capteurs ( flux piétons, qualité de l’air etc..), un hotspot wifi,  ainsi qu’un capteur optique pour réaliser des selfies aux « couleurs » du territoire.

 

Quel « plus » pour le tourisme ?

De pouvoir accueillir les visiteurs là où ils se trouvent (et non là où se trouve le bureau d’accueil) , de venir naturellement à leur rencontre. L’autonomie de la solution permet des scénarios d’accueil éphémères (durant une saison touristique ou des événements par exemple).

 

Quel est le cœur de cible ?

Les OT et plus généralement les collectivités.

 

Quel est votre élément différenciant ? Vos concurrents ? 

Les solutions concurrentes sont les bornes d’information avec écran tactile, avec la grande différence qu’elles sont fixes, nécessitent un raccordement électrique, et l’information n’est pas utilisable en mobilité.

 

 

Quel est le marché potentiel ? 

Le marché potentiel n’est pas estimé en tant que tel, cependant nous rencontrons une véritable écoute par tous les OT qui souhaitent  renforcer leur qualité d’accueil et d’information directement sur leur points d’attractivité qui peuvent être isolés ou éloignés. Nous nous concentrons actuellement sur 2 secteurs géographiques ( Hauts de France+ Ile de France) ainsi que Occitanie +PACA où nous avons mis en place une antenne commerciale

 

Quel est le business model ?

Nous sommes entrain de passer d’un modèle de vente à celui de location (courte ou longue durée) avec services intégrés (maintenance, mise à jour, nouveaux services agglomérés..).

 

 

Faites-vous partie d’un incubateur ?

Oui, nous rejoignons le programme d’accélération de l’Open Tourisme Lab.

 

Où en est le lancement de votre start-up ? 

La création de la société date de septembre 2017, même si l’activité commerciale avait été initiée dès 2016. Nous travaillons dans une logique d’autofinancement, donc nous devons trouver des clients pour assurer la poursuite de notre R&D. Donc notre priorité est d’identifier des clients, une levée de fond est envisagée pour fin 2018 ou début 2019 quand notre modèle aura été affiné.

 

Cherchez-vous actuellement des financements ?

C’est un sujet qu’on prépare pour fin 2018, à ce stade nous devons démontrer  notre capacité.

 

Une actualité à annoncer ?

Prochainement d’importantes réalisations, mais j’attends que ce soit officialisé.

Sinon d’un point de vue commercial, nous avons une offre « promotionnelle » packagée pour des locations « tout compris »  de courte durée ( 4 mois) pour cet été.

 

Et l’équipe ?

Nathan Martin (26 ans) ingénieur en systèmes embarqués et Frédéric Bonin (48 ans) designer industriel.

Aujourd’hui l’équipe est constituée de 7 personnes

Le « + » de l’info

Ce qui vous a donné envie d’entreprendre ?

C’est « maladif ».

Quelles qualités doit avoir un entrepreneur ?

Etre visionnaire, mais ne pas s’accrocher « coûte que coûte » à cette vision, accepter de la laisser vivre, évoluer.

Quelle ambition ?

Un déploiement hors France.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.