Table ronde i-tourisme : « Aller de l’avant est désormais essentiel »

i-tourisme

La directive des voyages à forfaits entre en application le 01 juillet 2018. Vous êtes invités à assister gratuitement à la table ronde qu’organise XFT le mercredi 20 juin* pour rencontrer Jürgen Bachmann qui représentera le SETO et Valérie Boned pour les Entreprises du Voyage. Interview de Jürgen Bachmann secrétaire général du SETO, pour qui cette directive marque une vraie volonté d’évoluer. 

 

i-tourisme : Pourquoi avoir souhaité participer à cette table ronde ?

Jürgen Bachmann : La directive des voyages à forfaits redéfinit l’ensemble des pratiques entre TO et clients, TO et ses distributeurs et TO et prestataires. Cette redéfinition des processus de travail se passe à travers des outils informatiques et XFT est justement une structure qui est bien positionner pour organiser cet échange entre production, SS2I et distribution. Aujourd’hui les process et les interactions changent et cela impacte la technologie. 

 

i-tourisme : Cette table ronde est essentielle ?

Jürgen Bachmann : Vitale ! Le mode de fonctionnement change. Il est important que les gens puissent échanger sur comment peut on répondre aux exigences définies par le nouveau code du tourisme par voie informatique.

 

i-tourisme : Quel rôle souhaitez-vous jouer en tant qu’intervenant ? 

Jürgen Bachmann : Être un instigateur d’action. J’aimerais, par mes interventions, créer l’envie de passer à l’action et répondre aux derniers questionnements.

 

i-tourisme : Quel impact cette nouvelle directive forfaits voyages va-t-elle avoir sur la profession d’agent de voyages ?

Jürgen Bachmann : En France cela ne va pas les bouleverser profondément car on reste dans la responsabilité de plein droit. Mais dans le détail, eux aussi vont avoir des changements de processus, notamment sur les informations à fournir qui vont devoir être plus riches, structurées dans le temps et traçables.

 

i-tourisme : Et pour les TO ?

Jürgen Bachmann : Comme les agents de voyages, les TO vont devoir fournir plus d’informations. Ils devront revoir certains processus, les relations contractuelles avec les prestataires sur place… Il y aura par exemple de nouveaux droits des utilisateurs auxquels les TO devront être apte à répondre. Du côté du SAV ou de toutes autres demandes de la part du client, le temps de réponse devra être là aussi raccourci. 

 

i-tourisme : Qu’attendez-vous de cette table ronde ?

Jürgen Bachmann : Un échange, et que cette volonté « d’aller de l’avant » soit enclenchée. J’espère que nous allons avoir des personnes venant de SS2i, de la distribution et de la production. Si on se quitte tous en pensant que ce chantier est valorisant pour notre métier et important, alors ce sera une réussite. Se dire, surtout, qu’on va y arriver.

Pour vous inscrire, nous vous invitons à remplir ce formulaire.

L’adresse :*

Carré des Archives

Le Tourisme Connectée

75 Rue de Archives

75003 Paris

 

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *