Tripperty : l’application qui permet de récupérer les objets prohibés en cabine

i-tourisme

Le groupe ADP et La Poste expérimente actuellement un nouveau service de garde d’objets prohibés en cabine. Disponible dans les terminaux 2E et 2F de l’aéroport de Roissy, Tripperty permet aux malheureux propriétaires de récupérer leurs biens si il ne passent pas les contrôles de sécurité. 

 

14 tonnes, c’est le poids d’objets interdits saisis à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle en 2017. Derrière ce chiffre, de nombreux voyageurs malheureux, pour qui les vacances débutent mal. Pour palier à ce problème, Tripperty, service né du rapprochement entre 2 groupes d’intrapreneurs de La Poste et des équipes de l’Innovation Hub ADP, a développé une solution qui met à disposition un service de garde d’objets prohibés. Comment cela fonctionne : lorsqu’un passager se fait retirer un bien au contrôle de sûreté, il a désormais la possibilité de le récupérer en consigne dans l’aéroport à son retour ou de se le faire expédier par voie postale. Pour ce faire, il lui suffit de télécharger l’application mobile et de choisir la modalité de récupération après avoir saisi le numéro de son colis. Le mobinaute a ainsi le choix entre la mise à disposition à la consigne durant 2 semaines (10 euros) ou l’envoi postal (15 euros pour la France, 20 euros en Europe et 30 euros pour l’international). 

 

Ce service sera progressivement déployé dans les autres terminaux de Paris Orly et Paris CDG. Pour  Edward Arkwright, Directeur général exécutif du Groupe AD, « En s’associant au Groupe La Poste pour déployer cette innovation servicielle, nous démultiplions les énergies au service du passager : la puissance logistique de La Poste, alliée à la connaissance du territoire aéroportuaire du Groupe ADP ». Du côté de Tripperty, l’objectif est avant de « pouvoir améliorer l’expérience des passagers et réduire ainsi leurs irritants ».

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *