Une API Air France KLM pour répondre aux attentes de la distribution

i-tourisme

Cette fois c’est du concret : l’API Air France KLM va enfin permettre de distribuer l’ensemble de son catalogue via NDC.

L’annonce vient d’être faite au salon IFTM Top Resa avec la signature d’un accord entre la compagnie nationale et MisterFly. Ce dernier s’était mis sur les rangs dès le printemps 2018 en contractant un accord de Private Channel avec 2 objectifs :

  • Continuer à proposer à l’ensemble de ses clients, les offres d’Air France KLM sans surcharge de distribution.
  • Commencer à travailler sur l’intégration des standards NDC d’Air France-KLM.

Cette anticipation est récompensée aujourd’hui avec cette remise par Air France-KLM de la certification l’autorisant à fournir à ses clients un contenu NDC de niveau 3. Carlos da Silva, co-président du groupe déclare : « Nous avons mobilisé plus de 10 développeurs depuis 1 an sur cette intégration. C’est ce qui nous a permis d’être opérationnel aujourd’hui et de commencer les booking. Mais il faut bien comprendre que nous nous engageons dans un processus évolutif. D’autres services que ceux proposer actuellement vont suivent. Mais nous avons choisi d’ouvrir la plateforme, dès lors qu’elle était opérationnelle, pour servir nos clients sur NDC dès maintenant quitte à rajouter au fur à mesure les intégrations suivantes. »

Ainsi les agences de voyages et tour-opérateurs partenaires de MisterFly retrouveront l’ensemble des tarifs des compagnies du groupe Air France KLM sur la plateforme MF Pro, sans surcharge (24€ par aller-retour). Ils bénéficieront également des offres tarifaires spécifiques réservées à ce canal. Sebastien Guyot directeur des ventes entreprises et agences d’Air France poursuit : « L’objectif sera d’accéder et de vendre plus facilement les services ancilaires. Avec le langage NDC, il devient possible de pousser des images ou des vidéos et de proposer jusqu’a 14 services additionnels quand vous étiez limités à seulement 2 avec le système précédent. À titre d’exemple, puisque c’est nouveau, vous pouvez acheter votre connexion wifi à l’avance ».

Cette annonce préfigure d’autres intégrations qui vont tomber en cascade. Mais ce que les agences de voyages vont retenir de cette actualité, outre le fait d’accéder à un contenu plus riche, c’est bien la possibilité de pouvoir continuer à comparer les offres.

Explication

Jusqu’à présent l’appel des tarifs s’effectue à l’aide de la solution ATPCO et celui des disponibilités par la technologie OAG. C’est le GDS qui crée le produit en superposant les 2 flux. Avec NDC c’est la compagnie qui reprend le contrôle du produit. C’est elle qui pousse ses flux. Mais alors quid de la comparaison qui reste la base du métier d’agent de voyage ? C’est tout l’intérêt de la plateforme de MisterFly qui va permettre, en toute transparence, de comparer les produits comme l’explique Carlos da Silva : « Derrière la machine c’est très complexe puisque nous devons agréger des sources de nature différente, NDC et autres. Mais pour les agences, nous apportons la faculté de comparer les tarifs en toute transparence. J’ajoute que la comparaison va devenir encore plus essentielle du fait de la multiplication des offres avec les ancilaires qui vont se rajouter. D’où l’utilité d’un outil qui permettra d’arbitrer comme d’argumenter sur la valeur ajoutée des produits. »

Si Air France-KLM insiste sur la richesse de son catalogue désormais disponible avec NDC, il accepte aussi le principe de comparaison comme l’explique Sébastien Guyot : « Nous ne craignons pas la comparaison dès lors qu’elle se fait sur de bonnes bases. Ce que nous dénonçons ce sont les effets d’affichages cachant des coûts supplémentaires ou des services en moins. »

Qu’attendre de la politique commerciale d’Air France-KLM ? Car en ayant récupéré la maîtrise de sa politique produit elle est désormais capable de pratiquer une discriminence par canal de distribution. « Ce n’est pas le but argumente Sébastien Guyot, par contre rien ne nous empêche de monter par exemple avec un réseau d’agence une opération avec des clauses spécifiques. Avec une richesse d’offre décuplée, vous pouvez entrer bien plus en avant dans le sur-mesure pour répondre plus finement aux attentes de vos clients. »

Pour conclure, l’accès au contenu Air France-KLM par l’intermédiaire de cette API apporte toutes les garanties sur la qualité des flux. L’exercice ne serait pas forcement celui-ci avec un agrégateur improvisé. Nicolas Brumelot, CEO et co-fondateur de MisterFly, confirme sa confiance sur l’option technologique retenue : « L’intégration de l’offre NDC d’Air France KLM permet d’adopter rapidement les changements dans les modes de distribution des compagnies aériennes et illustre l’esprit de partenariat dans ses relations avec les transporteurs pour la distribution de leurs offres ».

 

 

 

 

 

Publié par Rémi Bain-Thouverez
Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *