Voyages d’affaires : le numérique oui, mais avec de l’humain c’est mieux

i-tourisme

La plateforme de commerce de voyages Travelport vient de publier sa dernière étude sur le Voyageur d’affaires à l’ère du numérique en 2019. Résultat, le voyageur d’affaires français tient à une assistance hybride associant outils numériques et conseils de professionnels.

 

Trop de numérique tue le numérique ? Interrogés dans le cadre d’une étude Travelport, les voyageurs d’affaires français ont donné leur avis sur l’utilisation des outils mis à leur disposition avant, pendant et après leur déplacement. Conclusion, les nouvelles technologies sont essentielles mais de manière mesurée et encadrée par une présence humaine.

 

En effet, 54% d’entre eux attachent une grande importance à l’expérience numérique dans le choix de leur compagnie aérienne. Nombreux sont ceux qui soulignent également la grande praticité des billets électroniques et des cartes d’embarquement numériques (65%). De même 44% utilisent la recherche vocale pour trouver leur prochain voyage. Toutefois, malgré la commodité de ces solutions numériques, 45% des personnes interrogées admettent qu’il est préférable de s’adresser à une personne humaine en cas de perturbations. Rien de tel que l’intelligence artificielle pour résoudre des problèmes aléatoires.

 

« Les solutions reposant sur la technologie doivent être complétées par des interactions humaines », Emmanuel Bourgeat, Directeur général de Travelport France

 

Les résultats de l’enquête démontrent que la commodité et l’efficacité sont la priorité absolue des voyageurs d’affaires français. Les personnes interrogées ont manifesté le désir de solutions numériques garantissant une expérience de voyage simple et transparente, de la réservation au transport, en passant par l’hébergement, et le retour à la maison. Cependant, ils souhaitent également que ces solutions reposant sur la technologie soient complétées par des interactions humaines, en particulier lorsque les choses tournent mal”, a ainsi analysé Emmanuel Bourgeat, Directeur général de Travelport France.

Dans cette perspective, le modèle hybride, combinant artificiel et humain, semble le plus adapté à la demande des voyageurs. 46% des sondés disent apprécier fortement les applications de voyage permettant une discussion en direct avec un professionnel du voyage.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *