We Peps veut devenir une alternative à Booking ou Airbnb pour les locations de biens

i-tourisme

La plateforme We Peps propose de louer des « lieux chaleureux », en plus des espaces de vie des particuliers.

 

Une villa, un appartement, une péniche… We Peps met à didsposition de nombreux biens à destination des clients et oriente sa communication sur l’organisation d’événements, un marché encore assez méconnu. Si les propriétaires préféreront les mastodontes que sont Booking.com et Airbnb pour rendre visible leur bien à un maximum de personnes, We Peps pourrait bien attirer ceux qui souhaitent le mettre en location. La startup annonce en effet un gain moyen de 1500€ pour les hôtes en louant leur bien deux à trois fois par mois seulement, et en profite pour lancer sa campagne de levée de fonds participative.

 

Louer pour seulement quelques heures

 

Si les sites de location de maisons ou d’appartements entre particuliers connaissent depuis quelques années un immense succès, la loi régit ces locations, de courte ou longue durée, et limite donc la pratique des propriétaires. La location ne doit pas dépasser un certain nombre de jours dans l’année, et demande une organisation drastique du côté des propriétaires. Les Français semblent pourtant à la recherche de lieux à la carte, qu’ils pourraient louer le temps d’un déjeuner, d’un apéro ou d’une soirée, sans payer au forfait journée.

 

Ainsi, We Peps propose de bonnes idées telles qu’un salon en plein Paris pour un apéro-dinatoire dans un immeuble Haussmannien, un grand jardin de banlieue pour une soirée feu de camp, une péniche à quai le temps d’un anniversaire surprise, ou encore une salle atypique avec une superbe vue pour une conférence avec des clients étrangers.

 

Chaque espace disponible sur le site est loué pour une durée moyenne de 8 heures par jour. Des forfaits week-end peuvent être proposés par les propriétaires, qui fixent dans ce cas un tarif forfaitaire. We Peps s’attaque donc également au marché des gîtes et maisons d’hôte.

 

Une levée de fonds participative

 

We Peps, qui propose actuellement une levée de fonds participative, a été retenue par le Magazine Challenges dans son dossier « Les 100 start-up où investir ». Après avoir proposé un service complémentaire de restauration/traiteur, la plateforme compte désormais poursuivre la multiplication des partenariats pour proposer un réseau de photographes, animateurs, traiteurs, restaurateurs… et tous les métiers qui pourraient être utiles aux futurs locataires. Une application, qui se veut pratique et rapide, est également en cours de création.

 

Après une réservation, la plateforme se charge de tout, du contrat de location à l’assurance, en passant par les reçus, les factures et l’état des lieux de chaque bien loué. La commission prélevée par We Peps est de 7% pour les hôtes, qui peuvent fixer leurs propres conditions de location : horaires, annulations, caution… Un service d’accompagnement professionnel est mis en place à chaque étape de la location, et les propriétaires ont la possibilité de ne louer qu’une partie de son logement (salon, jardin, cuisine, terrasse…).

 

Après une campagne de financement participatif sur KissKissBankBank, la première version du site a été lancée en décembre 2017 par les co-fondateurs. C’est au début de l’année 2019 que la deuxième version du site voit le jour. La start-up organise désormais sa première levée de fonds afin de pouvoir proposer plus de services aux locataires et aux hôtes, et d’obtenir toujours et encore plus de lieux à référencer.

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *