XIII – Prendre conscience de l’impact

i-tourisme

Le Welcome City Lab a dévoilé le second tome de son « Cahier des tendances ». Un ouvrage qui recense toutes les tendances d’aujourd’hui (et de demain) dans le secteur du tourisme et du voyage. Chaque semaine et en exclusivité, i-tourisme et Le Quotidien du Tourisme vous dévoilent une nouvelle tendance. Cette semaine, focus sur le voyage, vecteur de changement avec Catherine Dussault-Desmarais, conseillère marketing numérique chez Village Monde.

Laisser son empreinte

 

De plus en plus les voyageurs s’intéressent à l’impact de leur voyage, mais celui-ci est difficilement mesurable : complexité à chiffrer les conséquences du passage d’une personne dans un lieu précis, difficulté à définir l’échelle de mesure (pays, ville, région ?), la temporalité (comparaison avec la situation avant, pendant, combien de temps après ?) Parallèlement, il n’est pas facile quand on ne maîtrise ni la langue ni la culture, de sortir des zones touristiques. Devant la demande croissante de « voyages authentiques », l’ONG Village Monde a opté pour le développement d’un réseau de tourisme durable et solidaire, hors des sentiers battus, où le plaisir des voyageurs va de pair avec le bénéfice des communautés.

 

Sur sa plateforme, deux axes se rejoignent : l’un pour ceux qui veulent partir en vadrouille, et l’autre où l’on peut suivre, parrainer (et visiter) des initiatives de développement et d’innovation dans le monde.

 

Autour des valeurs de respect, ouverture et partage, le but est simple : faire perdre au tourisme son aspect consumériste exploitant à sens unique, et le transformer en voyage, ayant des retombées positives directes aux niveaux social, économique et environnemental.

Déconnexion – Reconnexion

 

Puisque voyager responsable n’est pas synonyme de mauvaises conditions, Village Monde a mis en place un système de labellisation pour fédérer les offres autour d’un standard de qualité auquel les voyageurs peuvent se référer (Rustique, Villageois, Confort et Chez l’habitant). Vous pourrez ainsi faire un trip dans des zones éloignées, peu connues, parfois même non-cartographiées, au coeur de la forêt Amazonienne, des déserts ou des sommets de l’Himalaya, mais toujours validées et vérifiées par Village Monde. Et pour mieux expérimenter ce « paradoxe de déconnexion totale au plus profond de la connexion humaine », sur place, abandonnez votre smartphone qui n’aura pas de réseau. Si vous avez des questions, tournez-vous vers ceux qui vivent là.

 

[ Retrouvez tous les chapitres du Cahier des Tendances sur ce lien.]

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *