XXI – Destygo : le Bot qui a réponse à tout

i-tourisme

Le Welcome City Lab a dévoilé le second tome de son « Cahier des tendances ». Un ouvrage qui recense toutes les tendances d’aujourd’hui (et de demain) dans le secteur du tourisme et du voyage. Chaque semaine et en exclusivité, i-tourisme et Le Quotidien du Tourisme vous dévoilent une nouvelle tendance. Cette semaine, focus Destygo, un service de Chatbot pour assister les voyageurs dans toutes leurs demandes. 

 

Face à un public qui a besoin de réponses précises et immédiates à des questions basiques, le logiciel de conversation (ou chatbot) semble tout indiqué. Destygo est d’ailleurs convaincue que les chatbots ont une place là où les applications mobiles sont longues et contraignantes à télécharger.

Bonjour, que puis-je pour vous ?

Au-delà d’une mode, le chatbot est un tournant dans la relation client. Les entreprises sont face à un dilemme : renforcer l’accompagnement de leurs clients (voyageurs) qui réclament plus de proximité, de disponibilité et de réactivité ; tout en maintenant des coûts de support au plus bas. Le chatbot apporte précisément une réponse instantanée et de qualité. Un tel service d’assistance à voyageur égaré, c’est Destygo. Créée en septembre 2016 par trois copains sortis d’HEC et Polytechnique, incubée avec succès et forte d’une levée de fonds réussie, la start-up a un objectif : devenir l’outil indispensable du voyageur. Accessible via les interfaces de messagerie instantanée (SMS, Messenger), elle répond à toutes les questions pratiques : itinéraire, horaire, porte d’embarquement, modification de réservation, taille des bagages autorisés, etc.

 

Aucune compétence technique n’est nécessaire pour poser des questions à ce robot intelligent, qui est capable d’adresser un très grand nombre de demandes à condition que la réponse soit dans une base de données. En effet, il ne faut pas s’imaginer que le chatbot répond à 100% des requêtes. Il est capable de prendre en charge les demandes à faible valeur ajoutée, et renvoie vers une personne réelle (par chat ou par téléphone) dès que la demande requiert plus d’attention et de conseils.

 

Vous pouvez me poser toutes vos questions

Tous les acteurs du tourisme sont susceptibles d’être concernés : aéroports, agences de voyages, sociétés de transports urbains, compagnies aériennes, ferroviaires, hôtellerie, parcs de loisir. Dans chacun des cas, un chatbot
peut apporter une réponse concrète à leurs problématiques de support client.
L’outil de Destygo par exemple, peut créer, gérer, déployer et améliorer des chatbots complexes sur tout canal de messagerie, dès que le produit est bien cerné.

 

Dès qu’il a accès aux bases de données, le chatbot est en mesure d’enrichir ses réponses (qui sont mises à jour en quelques secondes). Épauler le service client sans le remplacer, c’est le but de cette start-up qui s’inscrit pleinement dans la tendance IA, élaborant des outils pour améliorer la performance et la qualité du service fourni par les personnes au contact des voyageurs.

 

Le secteur du service client sera probablement le plus touché par la montée des chatbots. Très sollicitées, les entreprises devront développer leur réactivité sur les différents outils de messagerie instantanée… et pour mettre de la valeur ajoutée dans la relation client, automatiser les questions récurrentes est une solution que les bots peuvent assumer.

 

[ Retrouvez tous les chapitres du Cahier des Tendances sur ce lien.]

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.
Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

If you agree to these terms, please click here.