Après Marmara, Donatello démissionne à son tour du Snav

Institutions

La brouille continue. Suite à l’affaire Firstchoice.fr, Donatello a décidé de quitter le Snav : "Après cette histoire, j’estime que ce syndicat auquel j’adhère depuis 1973, n’a jamais volé aussi bas", s’indigne Antonio D’Apote, PDG du TO.Et de dénoncer les "ambiguïtés trop lourdes entre les corporations" qui engendrent selon lui "l’immobilisme du Snav". En conséquence, il prône la création d’une "fédération de métier avec la création de plusieurs syndicats". Cette fronde, résurgente à chaque échéance électorale ou conflits entre les différentes familles, pourrait faire des émules. Selon nos informations, d’autres pourraient suivre comme Kuoni, Asia ou Fram, qui démentent toutefois avoir officiellement démissionné, mais envisagent de le faire. Du côté du Snav, on assure n’avoir reçu aucune missive "ni de démission, ni de non-renouvellement de l’adhésion", constate Rachid Témal, secrétaire général du syndicat. "A ce jour, ces TO sont toujours membres", assure-t-il. Les producteurs, qui voient en cette période de renouvellement d’adhésion, une occasion de faire monter la pression après l’avoir subie il y a quelques jours iront-ils jusqu’à la démission, au risque de commotionner la profession ?

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les dernières infos par E-mail.

Vos réactions

Réagir à l'article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *